Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Arrestation du capitaine du ferry naufragé en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

Moyen-orient

Kofi Annan rencontre Bachar al-Assad à Damas

©

Vidéo par Perrine MOUTERDE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/03/2012

L'émissaire conjoint de l'ONU et de la Ligue arabe Kofi Annan se trouve ce samedi à Damas pour négocier un cessez-le-feu avec Bachar al-Assad. Une mission qui intervient alors que les forces du président syrien pilonnent toujours la ville d'Idleb.

AFP - Le président syrien Bachar al-Assad rencontrait samedi matin l'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe Kofi Annan, qui va tenter de négocier un cessez-le-feu en Syrie, a rapporté l'agence officielle Sana.

"Le président Bachar al-Assad reçoit Kofi Annan, émissaire du chef du secrétaire général de l'ONU" Ban Ki-moon, indique l'agence.

La mission de l'émissaire international pour la Syrie intervient alors que les forces gouvernementales bombardaient violemment la ville d'Idleb, bastion rebelle dans le nord-ouest du pays, en prélude à un assaut d'envergure.

Le Qatar réclame la reconnaissance du Conseil national syrien

REUTERS - Le Qatar a réclamé samedi que le Conseil national syrien (CNS), principale organisation de l’opposition, soit reconnue comme représentant légitime de la Syrie.

« Nous conseillons à l’opposition, dans son ensemble, de surmonter ses divisions et se fonde en une voix unique qui exprime les aspirations de son peuple face à la tyrannie du régime », a déclaré le Premier ministre du Qatar, cheikh Hamad bin Jassim al-Thani, lors d’une réunion au Caire des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe.

« Nous appelons ici à la reconnaissance du Conseil national syrien comme représentant légitime du peuple syrien », a-t-il ajouté.

"Il s'agit des bombardements les plus violents depuis l'envoi de renforts de troupes cette semaine à Idleb. C'est un prélude à un début d'assaut", a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, chef de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Depuis plusieurs jours, des troupes se massaient dans cette province montagneuse et frontalière de la Turquie, faisant craindre aux militants une réédition de l'offensive contre Homs et en particulier son quartier rebelle de Baba Amr, repris le 1er mars par l'armée après près d'un mois de siège et de pilonnage incessant.

Avant sa mission, M. Annan avait mis en garde contre davantage de militarisation en Syrie qui aggraverait la situation dans ce pays, une position répétée par les Etats-Unis et la France.

Selon le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, M. Annan devait rencontrer samedi "matin" M. Assad et quitter Damas dimanche après des rencontres avec des responsables gouvernementaux et de la "société civile". Il se rend ensuite dans d'autres pays de la région pour rencontrer "des dirigeants de l'opposition hors de Syrie".

M. Ban a fait état de "trois priorités" pour la mission Annan: "un cessez-le-feu immédiat", "une solution politique globale" et "un accès et une aide humanitaires".

Au Caire, parallèlement, le comité de la Ligue arabe sur la Syrie s'est réuni au siège de l'organisation panarabe, avant une réunion des ministres arabes des Affaires étrangères avec le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. Les pays arabes sont critiques de la position russe sur la Syrie.

M. Lavrov a mis en garde contre toute "ingérence grossière" dans le conflit en Syrie lors d'une rencontre avec M. Annan vendredi au Caire, a indiqué samedi le ministère russe des Affaires étrangères.



 

Première publication : 10/03/2012

  • SYRIE

    Des villages de la province d'Idleb pris d'assaut par les forces syriennes

    En savoir plus

  • SYRIE

    Près de 12 000 Syriens ont trouvé refuge en Turquie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Kofi Annan redoute une plus grande militarisation du conflit syrien

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)