Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Afrique

Un attentat à la grenade fait six morts et une soixantaine de blessés à Nairobi

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/03/2012

Une série d'explosions criminelles dans une station de bus dans la capitale Nairobi a causé la mort d'au moins six personnes et fait une soixantaine de blessés ce samedi soir. Le gouvernement accuse les milices somaliennes shebab.

AFP - Six personnes ont été tuées et 63 étaient hospitalisées dimanche au lendemain d'un attentat à la grenade contre une station de bus à Nairobi, imputé aux islamistes somaliens, a annoncé le ministre kényan de l'Intérieur George Saitoti.

"Le bilan est maintenant de six morts, et 63 personnes sont soignées à l'hôpital national Kenyatta (de Nairobi), dont 11 grièvement blessées", a déclaré le ministre à la presse.

Le précédent bilan dans la nuit de samedi à dimanche était de cinq morts, mais une sixième personne est décédée des suites de ses blessures depuis, a-t-on précisé de source hospitalière.

Plusieurs grenades ont été jetées samedi soir depuis une voiture en circulation contre une station de bus particulièrement fréquentée du centre de Nairobi.

Cet attentat n'a pas été revendiqué. "Nous soupçonnons qu'il s'agit de l'oeuvre des (insurgés islamistes somaliens) shebab, mais tout cela ressortira de l'enquête en cours", a déclaré M. Saitoti.

Deux précédents attentats avaient été commis en moins de 24 heures à Nairobi en octobre 2011, faisant un mort et plus de trente blessés, l'un visant un bar et l'autre un arrêt d'autobus.

Un jeune Kényan sympathisant des shebab avait alors été arrêté et condamné après avoir avoué avoir commis ces attaques.

Les shebab ont menacé à maintes reprises de représailles le Kenya depuis l'entrée de troupes de ce pays dans le sud de la Somalie à la mi-octobre pour repousser les insurgés islamistes qui y régnaient alors en maître.

Le ministre kényan de l'Intérieur a assuré qu'à la suite de ce nouvel attentat, "la sécurité avait été renforcée dans les sites gouvernementaux et dans tous les endroits publics, les églises, les hôtels, les centres commerciaux et les terminaux de bus, afin que nous puissions empêcher ces criminels d'accomplir leur forfait".

Première publication : 10/03/2012

  • KENYA

    La CPI confirme les charges de crimes contre l'humanité contre quatre Kényans

    En savoir plus

  • KENYA

    Des élections générales sont prévues en 2013

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)