Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un Mozart social-libéral à Bercy"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si j'abandonne, tout s'effondre"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gouvernement Valls II : remaniement ou reniement ?

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Macron, l'anti-Montebourg à Bercy

En savoir plus

SUR LE NET

« L’Ice Bucket Challenge » détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Le convoi russe en Ukraine : pourquoi et pour qui ?

En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Emmanuel Macron, un ex-banquier touche-à-tout à Bercy

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Porto élimine Lille, reversé en Ligue Europa

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza après sept semaines de guerre entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Transferts : Samuel Eto’o signe à Everton

    En savoir plus

  • Rencontre Poutine - Porochenko : "Le sort du monde se joue à Minsk"

    En savoir plus

  • Pictet, une importante banque suisse, publie ses premiers résultats depuis 209 ans

    En savoir plus

  • Aaron Sofer, un étudiant juif américain, porté disparu en Israël

    En savoir plus

Economie

La Chine enregistre un déficit commercial record en février

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/03/2012

En février, la deuxième puissance économique mondiale a enregistré son plus important déficit commercial (31,48 milliards de dollars) depuis dix ans en raison, notamment, d'un bond des importations de pétrole.

AFP - La Chine a enregistré en février son plus important déficit commercial en plus d'une décennie, de 31,48 milliards de dollars, à cause d'un bond des importations, notamment de pétrole, selon les chiffres rapportés samedi par les douanes chinoises.

Les importations ont bondi de 39,6% sur un an à 145,96 milliards de dollars, tandis que les exportations ont augmenté de 18,4% à 114,47 milliards de USD, ont détaillé les douanes sur leur site internet.

Les importations ont progressé bien au-delà des attentes des économistes interrogés par l'agence Dow Jones, qui tablaient en moyenne sur 26% de hausse, tandis que les exportations sont largement en deçà de leurs prévisions, qui étaient de 28,8% de hausse.

Le déficit attendu par ces économistes était de 8,5 milliards de dollars seulement.

Il s'agit du plus important déficit commercial jamais enregistré en un seul mois par la Chine depuis au moins l'an 2000, selon l'agence Dow Jones.

Pour les deux premiers mois de l'année, la Chine affiche un déficit commercial de 4,25 milliards de dollars. En janvier, elle avait dégagé un excédent, mais le volume du commerce extérieur chinois s'était contracté à cause de l'impact des fêtes du Nouvel an chinois.

Le niveau élevé des importations est notamment dû aux importations de pétrole, qui ont atteint le mois dernier le volume record de 23,64 millions de tonnes.

La Chine enregistre fréquemment un déficit un commercial en début d'année, mais en 2011, il n'avait atteint que 890 millions de dollars pour les deux premiers mois de l'année.

Le déficit de février s'ajoute à d'autres indicateurs économiques publiés qui traduisent un ralentissement de la croissance dans la deuxième économie mondiale.

La progression de la production industrielle est ainsi tombée à son plus faible niveau depuis juillet 2009.

"D'une manière générale, nous assistons à une accélération de la détérioration des conditions économiques", a réagi Zhang Zhiwei, un économiste de Nomura Securities cité par l'agence Dow Jones.

"Le ralentissement survient plus rapidement que ce que prévoyait le gouvernement", selon lui.

Le déficit commercial record pourrait inciter Pékin à assouplir davantage sa politique monétaire pour soutenir l'activité, alors que les exportateurs chinois souffrent actuellement de l'impact de la crise de la dette en Europe et de la faiblesse de la croissance économique aux Etats-Unis.

Dans ce contexte, l'objectif de croissance du commerce extérieur a été ramené pour 2012 à 10% alors qu'en 2011, les exportations ont encore augmenté de 20,3% et les importations de 24,9%.
 

Première publication : 11/03/2012

  • CHINE

    Pékin veut moins de croissance pour maîtriser l'inflation

    En savoir plus

  • CHINE

    Pékin augmente son budget militaire pour combler son retard sur Washington et Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)