Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

  • Israël mobilise 16 000 nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé ce jeudi à Paris

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

EUROPE

La gauche remporte les législatives et obtient la majorité absolue

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/03/2012

Vainqueurs ce samedi des législatives, les sociaux-démocrates de l'ancien Premier ministre Robert Fico ont obtenu une majorité absolue au Parlement. C'est la première fois dans l'histoire de la Slovaquie qu'un parti dispose de cet avantage.

AFP - Les sociaux-démocrates de l'ex-Premier ministre Robert Fico, victorieux samedi des élections législatives en Slovaquie, auront la majorité absolue au Parlement, selon le résultat après dépouillement de 96% des bulletins communiqué par l'office national des statistiques.

Le parti social-démocrate Smer-SD a obtenu presque 45% des voix et aura ainsi 84 députés sur 150 sièges au Parlement, si ce résultat est définitivement confirmé.

"L'essentiel, c'est que nous avons réussi avec un programme que nous avons offert aux Slovaques, en tant qu'une alternative à la droite", a déclaré M. Fico dimanche devant la presse.

"Nous sommes pour la consolidation des finances publiques, mais pas au détriment des gens aux bas revenus", a-t-il poursuivi.

"Notre programme est nettement pro-européen. Nous vivons au sein de l'UE, nous sommes pour la sauvegarde de la zone euro, pour la sauvegarde de l'euro en tant que monnaie européenne forte", a souligné M. Fico, le Premier ministre pressenti de la Slovaquie, membre de la zone euro depuis 2009.

Cinq autres partis seront représentés au Parlement slovaque monocaméral, selon ce résultat quasi-définitif. Les chrétiens-démocrates KDH et le nouveau parti "Gens ordinaires" auront chacun 16 députés. Le parti de la minorité hongroise Most-Hid en aura 13, devant le SDKU-DS du Premier ministre sortant Mme Iveta Radicova (11) et le parti libéral SaS (10).

A l'exception des "Gens ordinaires", il s'agit des quatre partis de centre-droit qui formaient le gouvernement sortant. En place depuis juillet 2010, ce cabinet a été mis en échec au Parlement en octobre dernier, lors d'un vote sur le renforcement du Fonds de secours de la zone euro (FESF).

Pour la première fois depuis l'indépendance de ce pays de 5,4 millions d'habitants, né en 1993 suite à la partition à l'amiable de l'ex-Tchécoslovaquie, la majorité absolue au Parlement slovaque sera détenue par un seul parti.

Se présentant comme pro-européen et défenseur des avantages sociaux des Slovaques, M. Fico souhaite notamment supprimer la "flat tax" (taxe unique) de 19% appréciée des milieux d'affaires, pour augmenter le taux d'imposition à 25% pour ceux dont les revenus annuels dépassent 33.000 euros.

Dans ce deuxième pays le plus pauvre de la zone euro, où le chômage frappait en janvier 13,69% de la population active, le Smer-SD a gagné des points en prônant de nouveaux impôts pour les riches.

Les partis de centre-droit ont été à la peine dans la campagne électorale, à la suite d'une affaire de corruption présumée qui a éclatée en décembre.

Mis sur internet par un anonyme, un dossier baptisé "Gorille" a révélé des liens étroits entre des dirigeants politiques et ceux du groupe d'investissement Penta, grâce à des écoutes dans un appartement de Bratislava mises en place par les Services du renseignement (SIS) en 2005-2006.

Le ministre sortant des Affaires étrangères Mikulas Dzurinda, leader du SDKU-DS, était à l'époque Premier ministre. Son gouvernement avait mené des réformes, avec des privatisations et une ouverture aux investissements étrangers.

Première publication : 11/03/2012

  • SLOVAQUIE

    Les sociaux-démocrates donnés gagnants des élections législatives

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)