Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

ONU : comment l'organisation est-elle financée ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Baptêmes du feu à l'ONU"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il y a trop de murs, les gens ne se parlent plus"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'ouragan Maria frappe les Antilles

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : nouveaux affrontements entre étudiants et policiers à Abidjan

En savoir plus

LE DÉBAT

Assemblée générale de l'ONU : Trump peut-il faire vaciller l'organisation ? (partie 2)

En savoir plus

Moyen-orient

Palestiniens et Israéliens acceptent un cessez-le-feu "complet et réciproque"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/03/2012

Après quatre jours de violences, les mouvements palestiniens et les autorités israéliennes sont parvenus à réinstaurer une trève mardi sous médiation égyptienne. Le Djihad islamique s'engage à cesser les tirs si Israël met fin à ses "agressions".

AFP - Le ministre israélien chargé de la défense passive Matan Vilnaï ainsi qu'un porte-parole du Jihad islamique ont confirmé mardi matin qu'un cessez-le-feu avait été conclu pour mettre fin au cycle de violences qui a débuté vendredi dans la bande de Gaza et au sud d'Israël.

"Il y a effectivement une entente, et nous suivons ce qui se passe sur le terrain", a affirmé M. Vilnaï à la radio publique sans donner de détails mais en soulignant "qu'apparemment la tendance est à l'accalmie et apparemment le round d'affrontements que nous avons connu est derrière nous".

"Nous acceptons un cessez-le-feu si Israël accepte de l'appliquer en mettant fin à ses agressions et ses assassinats", a pour sa part affirmé à l'AFP le porte-parole du Jihad islamique Daoud Shehab qui s'exprimait à Gaza.

Auparavant durant la nuit de lundi à mardi, un responsable du renseignement égyptien avait annoncé un un cessez-le-feu "complet et réciproque" entre les mouvements palestiniens de la bande de Gaza et Israël.

"Un accord complet et réciproque pour terminer les hostilités actuelles entre les deux parties, y compris un arrêt des assassinats, est entré en vigueur à une heure du matin mardi (lundi 23H00 GMT)", a précisé ce responsable impliqué dans une médiation égyptienne pour réinstaurer une trêve à Gaza.

Ce dernier, s'exprimant sous couvert de l'anonymat, a promis que l'Egypte assurerait le suivi de la mise en oeuvre de cet accord.

Le Hamas, au pouvoir à Gaza, qui était engagé depuis plusieurs jours dans des contacts avec les services de renseignement égyptiens pour rétablir le calme, s'est refusé à toute déclaration.

Ce nouveau cycle de violences avait été déclenché par "l'élimination ciblée" vendredi par Israël de Zouheir al-Qaïssi, chef des Comités de résistance populaire (CRP), mouvement basé à Gaza qui prône la lutte armée contre Israël.

Au total, 25 Palestiniens, dont une majorité de membres de la branche armée du Jihad islamique, les Brigades Al-Qods, ont été tués depuis le début des violences vendredi, et au moins 83 autres blessés.

Première publication : 13/03/2012

  • PROCHE-ORIENT

    Tsahal poursuit ses raids aériens contre la bande de Gaza

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Troisième jour de bombardement israélien sur la bande de Gaza

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Le convoi de Ban Ki-moon caillassé lors de son arrivée à Gaza

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)