Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au moins 300 morts en Somalie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sur internet, #balancetonporc et #metoo racontent les agressions de femmes au travail

En savoir plus

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mademoiselle K sort un album incandescent

En savoir plus

FOCUS

Turquie : face à la désillusion, la fuite des cerveaux

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Nucléaire iranien : l’accord historique en péril ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"10 millions de dollars pour destituer Donald Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Baisse des APL, hausse de la CSG, suppression de l’ISF : Macron persiste et signe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le président parle dans le téléviseur"

En savoir plus

Dernière mise à jour le 20/09/2012

Le Mali menacé de partition

Au Mali, la transition politique s’organise. Après le coup d’État militaire du 22 mars qui a renversé le président Amadou Toumani Touré (dit "ATT"), l’ex-junte dirigée par le capitaine Amadou Haya Sanogo a accepté de rendre le pouvoir aux civils. À la suite d’un accord de sortie de crise signé le 6 avril avec la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), le président de l’Assemblée nationale, Dioncounda Traoré, a été investi chef de l’État par intérim. Cinq jours après, le 17 avril, Cheikh Modibo Diarra, a été nommé Premier ministre.

COMMENTAIRE(S)