Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

POLITIQUE

"La réintégration de l’Iran dans la politique mondiale est nécessaire"

En savoir plus

POLITIQUE

"Marine Le Pen incarne un parti résolument anti-libéral de droite"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En 3 ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

FOCUS

Mexique : les déplacés de la guerre des cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hugh Jackman dans "Chappie" : enfin un rôle de méchant!

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Départementales : l'UMP et le PS vent debout contre le FN

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "La situation s'est beaucoup améliorée"

En savoir plus

Dernière mise à jour le 20/09/2012

Le Mali menacé de partition

Au Mali, la transition politique s’organise. Après le coup d’État militaire du 22 mars qui a renversé le président Amadou Toumani Touré (dit "ATT"), l’ex-junte dirigée par le capitaine Amadou Haya Sanogo a accepté de rendre le pouvoir aux civils. À la suite d’un accord de sortie de crise signé le 6 avril avec la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), le président de l’Assemblée nationale, Dioncounda Traoré, a été investi chef de l’État par intérim. Cinq jours après, le 17 avril, Cheikh Modibo Diarra, a été nommé Premier ministre.

COMMENTAIRE(S)