Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donestk

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

Moyen-orient

L'Arabie saoudite ferme son ambassade en Syrie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/03/2012

En raison de la poursuite de la répression du mouvement de contestation hostile au régime de Bachar al-Assad, le royaume saoudien a décidé de fermer son ambassade à Damas et de rappeler tous ses diplomates en poste dans le pays.

AFP - L'Arabie saoudite a annoncé officiellement mercredi la fermeture de son ambassade à Damas et le retrait de ses diplomates en poste en Syrie, en raison de la poursuite de la répression sanglante par le régime de Bachar al-Assad de la révolte populaire dans le pays.

Cette décision a été annoncée par un porte-parole du ministère des Affaires étrangères dans une brève déclaration publiée par l'agence officielle Spa.

"En raison des événements en Syrie, le royaume saoudien a fermé son ambassade à Damas et retiré tous les diplomates et employés à la chancellerie", a déclaré le porte-parole sans autres détails.

L'Arabie saoudite, poids lourd du monde arabe, est très critique du régime syrien. En août, elle a retiré son ambassadeur à Damas et expulsé l'ambassadeur de Syrie, et ses cinq partenaires au du Conseil de coopération du Golfe (CCG) en ont fait de même pour dénoncer le "massacre collectif" commis par le régime.

La fermeture de l'ambassade survient deux jours après une déclaration du ministre syrien de l'Information, Adnane Mahmoud, qui a accusé l'Arabie saoudite et le Qatar d'être des "complices" des "gangs terroristes" en Syrie et d'assumer ainsi la responsabilité de l'effusion de sang dans le pays.

Première publication : 14/03/2012

  • SYRIE

    Idleb : deux journalistes racontent l'enfer

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'armée régulière contrôle le fief rebelle d'Idleb

    En savoir plus

  • ORGANISATION INTERNATIONALE

    Amnesty dénonce la "torture systématique" des opposants détenus en Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)