Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : la justice pourrait relancer la procédure des mandats d'arrêt contre Compaoré et Soro

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba : A Kinshasa, le deuil de tout un peuple

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama vs Elisabeth II : un coup de pub royal !

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaires américaines : Trump aussi plebiscité que critiqué

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Economie française : une embellie à un an des élections présidentielles

En savoir plus

Planète @venir

La "French tech" est-elle concurrentielle face aux Américains et aux Chinois ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Cédric Klapisch : "Les films français sont des œuvres uniques"

En savoir plus

TECH 24

L'actualité immersive

En savoir plus

FOCUS

Libye : le nouveau gouvernement tente d'asseoir son autorité

En savoir plus

Moyen-orient

L'Arabie saoudite ferme son ambassade en Syrie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/03/2012

En raison de la poursuite de la répression du mouvement de contestation hostile au régime de Bachar al-Assad, le royaume saoudien a décidé de fermer son ambassade à Damas et de rappeler tous ses diplomates en poste dans le pays.

AFP - L'Arabie saoudite a annoncé officiellement mercredi la fermeture de son ambassade à Damas et le retrait de ses diplomates en poste en Syrie, en raison de la poursuite de la répression sanglante par le régime de Bachar al-Assad de la révolte populaire dans le pays.

Cette décision a été annoncée par un porte-parole du ministère des Affaires étrangères dans une brève déclaration publiée par l'agence officielle Spa.

"En raison des événements en Syrie, le royaume saoudien a fermé son ambassade à Damas et retiré tous les diplomates et employés à la chancellerie", a déclaré le porte-parole sans autres détails.

L'Arabie saoudite, poids lourd du monde arabe, est très critique du régime syrien. En août, elle a retiré son ambassadeur à Damas et expulsé l'ambassadeur de Syrie, et ses cinq partenaires au du Conseil de coopération du Golfe (CCG) en ont fait de même pour dénoncer le "massacre collectif" commis par le régime.

La fermeture de l'ambassade survient deux jours après une déclaration du ministre syrien de l'Information, Adnane Mahmoud, qui a accusé l'Arabie saoudite et le Qatar d'être des "complices" des "gangs terroristes" en Syrie et d'assumer ainsi la responsabilité de l'effusion de sang dans le pays.

Première publication : 14/03/2012

  • SYRIE

    Idleb : deux journalistes racontent l'enfer

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'armée régulière contrôle le fief rebelle d'Idleb

    En savoir plus

  • ORGANISATION INTERNATIONALE

    Amnesty dénonce la "torture systématique" des opposants détenus en Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)