Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Fifagate : L'Afrique du Sud rejette les accusations autour du mondial 2010

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

FIFA: Sepp Blatter se pose en victime

En savoir plus

POLITIQUE

La République et la gauche : deux visions en confrontation (partie 2)

En savoir plus

FOCUS

Darfour, le conflit oublié

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Au Mexique, la guerre de la drogue continue de tuer

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'histoire du hip-hop racontée à l'IMA

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Quatre résistants au Panthéon : François Hollande en tête à tête avec l'Histoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Général Barrera : "le Mali n'est plus occupé par les terroristes"

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Marché transatlantique : avec les consommateurs, mais sans les citoyens ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Le Premier ministre Wen Jiabao appelle à des réformes politiques et économiques

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/03/2012

Le chef du gouvernement chinois Wen Jiabao (à droite) a souligné mercredi, lors de sa conférence de presse annuelle, la nécessité d'appliquer des réformes au sein du Parti communiste afin de mener à bien le développement économique du pays.

AFP - Il est "urgent" de réaliser des réformes politiques au sommet de l'Etat et dans la direction du parti communiste chinois (PCC) afin de poursuivre le développement économique de la Chine, a affirmé mercredi le Premier ministre Wen Jiabao.

"Il nous faut aller de l'avant à la fois dans nos réformes structurelles économiques et politiques, en particulier la réforme de notre système de gouvernance de notre Parti et de notre pays", a dit le chef du gouvernement chinois. C'est une "tâche urgente", a-t-il insisté.

Une "tragédie historique comme la Révolution culturelle pourrait se reproduire" en Chine si des réformes politiques et économiques ne sont pas mises en oeuvre, a également déclaré Wen Jiabao.

"L'influence des erreurs et du féodalisme de la Révolution culturelle n'a pas été complètement éradiquée", a-t-il estimé.

"Si la réforme politique n'aboutit pas, la réforme économique ne pourra pas être menée à bien" et "les nouveaux problèmes apparus dans la société ne pourront pas être fondamentalement résolus", a averti le chef du gouvernement lors de sa conférence de presse annuelle.

Alors qu'un scrutin municipal inédit s'est déroulé ce mois-ci dans une bourgade du sud de la Chine, où les habitants ont voté librement quelques semaines après s'être rebellés contre leurs cadres communistes corrompus, M. Wen a assuré que la Chine pourrait se démocratiser peu à peu à travers des expériences au niveau local.

"Si le peuple est capable d'administrer un village, alors il peut administrer les affaires d'une commune et d'un district, donc nous devons encourager le peuple à poursuivre avec audace sur cette voie en lui permettant de se rôder", a assuré le Premier ministre.

"Nous sommes persuadés que la démocratie à la chinoise va continuer à progresser en ligne avec le développement du pays, c'est un processus qu'on ne peut stopper", a-t-il poursuivi.

Sur le plan économique, M. Wen a souhaité que l'objectif de croissance du pays limité à 7,5% cette année se traduise par une meilleure protection des ressources et de l'environnement.

La monnaie chinoise a atteint un niveau "proche de l'équilibre", a aussi assuré le Premier ministre, alors que le yuan est considéré comme sous-évalué par les principaux partenaires commerciaux de la Chine, ce qui confère selon eux aux produits chinois un avantage compétitif indu.

Ces dernières années, Wen Jiabao a appelé à plusieurs reprises à des réformes politiques en Chine, sans préciser sa pensée sur la nature des évolutions qu'il souhaitait.

M. Wen, qui achève son mandat en 2013, avait notamment fait de telles déclarations en août 2010 dans la ville méridionale de Shenzhen. Ces propos avaient suscité des spéculations sur des dissensions au sein du régime communiste, apparemment ébranlé par une montée en force de responsables prêts à concéder davantage de libertés au peuple chinois.

Une interview de M. Wen à la chaîne de télévision américaine CNN sur le même thème des libertés politiques avait ensuite été censurée dans son propre pays.

Première publication : 14/03/2012

  • COMMERCE

    La Chine enregistre un déficit commercial record en février

    En savoir plus

  • CHINE

    Pékin veut moins de croissance pour maîtriser l'inflation

    En savoir plus

  • CHINE

    Pékin augmente son budget militaire pour combler son retard sur Washington et Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)