Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Wilbur Ross, l'homme qui va renégocier les traités

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nous sommes Deniz Yücel"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Perturbateurs endocriniens: se laver tue ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat déjoué en Algérie : Constantine, la 3ème ville du pays menacée ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle française : la justice, invitée inattendue de la campagne (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle française : la justice, invitée inattendue de la campagne

En savoir plus

FOCUS

Quelle stratégie pour les États-Unis sur le continent asiatique ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Oscars: "et le gagnant est...""

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La République des juges ?"

En savoir plus

Economie

L'encyclopédie Britannica passe au 100 % numérique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/03/2012

La célèbre encyclopédie Britannica, publiée pour la première fois à Edimbourgh en 1768, ne sera désormais disponible qu'en numérique. La dernière édition papier, disponible en 32 volumes pour 1070 euros, est parue en 2010.

REUTERS - La célèbre encyclopédie en langue anglaise Britannica va mettre fin à son édition papier après 244 ans d'existence pour se concentrer sur internet et les publications scolaires.

La dernière édition papier de l'encyclopédie, publiée tous les deux ans, sera celle datée de 2010, en 32 volumes et vendue 1.400 dollars (1.070 euros). Elle restera en vente jusqu'à épuisement de l'actuel stock de 4.000 exemplaires.

"L'édition papier devenait plus difficile à maintenir et n'était pas le meilleur moyen de faire profiter de la qualité de nos ressources et de nos contributeurs", a expliqué mardi à Reuters Jorge Cauz, président d'Encyclopaedia Britannica.

"Britannica a été l'un des premiers (éditeurs) à ressentir les effets de la technologie, il y a de ça peut-être vingt ans, et nous nous y sommes adaptés, bien que ce soit très difficile en ce moment", a-t-il ajouté.

Un abonnement mensuel à l'encyclopédie en ligne coûte 70 dollars et la société a récemment lancé une série d'applications vendues entre 1,99 et 4,99 dollars par mois. La société est présente sur internet depuis 1994 et avait publié une version informatique dès 1981.

Selon Jorge Cauz, Britannica n'a pas souffert de la popularité de l'encyclopédie gratuite en ligne Wikipedia grâce à sa réputation de fiabilité et sa rigueur scientifique.

Britannica, publiée pour la première fois en 1768 à Edimbourg en Ecosse, était la plus ancienne encyclopédie en langue anglaise encore publiée.

Première publication : 14/03/2012

  • LANGUE FRANÇAISE

    Le dictionnaire Grand Robert entre dans l'ère du numérique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)