Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

SPORT

Le Real Madrid et Naples veulent prendre le quart

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/03/2012

Le Real Madrid aborde sereinement son match face au CSKA Moscou, ce mercredi, en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions après le résultat nul obtenu à l’aller en Russie. Chelsea voudra, lui, se reprendre après sa défaite 3-1 à Naples.

AFP - Incontesté en Espagne, le Real Madrid part avec l'idée de transformer mercredi le 8e de finale retour de Ligue des champions (19h45 GMT) contre le CSKA Moscou en une simple formalité après le nul de l'aller (1-1), alors que Chelsea, rossé à Naples (1-3), joue lui sa survie et son honneur.

Alors que le Barça est relégué à dix points en Liga, que peuvent espérer des Russes privés de Dzagoev, de Gonzalez et peut-être de Honda, contre l'ogre enfanté par Mourinho qui vient de remporter sa 10e victoire d'affilée en déplacement en championnat (3-2 face au Betis) ?

"1-1 à l'aller, c'est un résultat compliqué, qui laisse les choses assez ouvertes, estime pourtant le Madrilène Mourinho. Par rapport à demain (mercredi), j'ai surtout peur du football, qui peut réserver tout type de surprises. Je connais le CSKA du temps où j'étais à Chelsea et à l'Inter. C'est une équipe compliquée à jouer, qui sort vite en contre-attaque et qui sait bien défendre".

Le programme (en heures françaises) :

Mercredi

20h45 

Chelsea (ENG) - Naples (ITA) (aller 1-3)

Real Madrid (ESP) - CSKA Moscou (RUS) (aller 1-1)

A l'aller, le buteur Ronaldo et consorts ont pourtant joué à leur rythme, concédant une égalisation au bout du temps additionnel.

Mais ce petit but préserve d'autant plus les espoirs du CSKA, qui se repose sur l'efficacité de Doumbia (5 buts en 6 matches), que le club a remporté ses deux seuls matches européens en Espagne. Surtout, les Russes ont été la première équipe à contraindre l'un des prétendants au sacre final le 19 mai à Munich à un nul en C1 cette saison après ses six victoires en phase de groupes.

En revanche, sa forme du moment ne semble pas au niveau de celle de son adversaire puisque dans le derby moscovite, le Dinamo a contraint ce week-end le CSKA au nul (1-1).

Real Madrid (ESP) : Casillas - Arbeloa, Pepe, Ramos, Marcelo - Xabi Alonso, Khedira - Özil, Kaka, Ronaldo - Benzema (ou Higuain)

CSKA Moscou (RUS) : Chepchugov - A. Berezutsky, V. Berezutsky, Ignashevich, Shchennikov - Vernbloom, Aldonin (ou Mamaev), Musa, Dzagoev, Tosic (ou Sekou Oliseh) - Doumbia

Arbitre: M. Lannoy (FRA)


Inusable Drogba

Le sort de l'autre match paraît en revanche beaucoup plus indécis, entre des Napolitains portés par Lavezzi et Cavani, et les Londoniens de Chelsea que Di Matteo, le successeur de Villas Boas, entreprend tout juste de remettre dans le droit chemin.

Les deux Manchester éliminés en poule, Arsenal ayant été bouté il y a une semaine hors de la C1 par Milan, les Blues, seulement 5e de leur championnat, se retrouvent surtout la dernière équipe anglaise en course, avec sur les épaules le poids d'une 1re absence des représentants nationaux en quarts de finale depuis 16 ans.

Pas de chances pour lui, Chelsea, même si son coach azzuro l'a remis en selle ce week-end contre Stoke grâce à l'inusable Drogba (1-0), n'aime pas trop les Italiens en plus!

Mais le petit but inscrit à l'aller par Mata, avant que la cavalerie napolitaine ne sonne la charge, peut suffire à faire la différence en faveur d'une équipe de Chelsea qui n'a cependant gagné aucun de ses cinq derniers matches à élimination directe à domicile.

En face, le Napoli, 4e du calcio, est lui en revanche dans la forme de sa vie: après six victoires d'affilée notamment grâce à cinq buts de Cavani et six de Lavezzi, les Italiens ont l'occasion d'égaler leur meilleure série depuis février 1988 et la venue de Maradona à San Paolo.

Chelsea (ENG) : Cech - Ivanovic, Terry, Cahill, Cole - Ramires, Essien, Lampard - Sturridge, Drogba, Mata

Naples (ITA) : De Sanctis - Campagnaro, P. Cannavaro, Aronica - Maggio, Inler, Gargano, Zuniga - Hamsik, Lavezzi - Cavani

Arbitre: M. Brych (GER)

Première publication : 14/03/2012

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Moscou arrache le nul face au Real Madrid, Naples l'emporte face à Chelsea

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    OM : Brandao entre controverses et coups d’éclat

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Au bout du suspense, Marseille se qualifie pour les quarts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)