Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Economie

Le FMI approuve un nouveau prêt de 28 milliards d'euros pour la Grèce

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/03/2012

Le Fonds monétaire international a annoncé avoir débloqué une nouvelle ligne de crédit de 28 milliards d'euros sur 4 ans en faveur de la Grèce. Athènes peut d'ores et déjà prendre la somme de 1,65 milliard d'euros.

AFP - Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé jeudi avoir donné son feu vert à un nouveau plan d'assistance d'une durée de quatre ans au profit de la Grèce, qui pourra atteindre 28 milliards d'euros.

Le Fonds précise dans un communiqué que les autorités grecques peuvent d'ores et déjà tirer 1,65 milliard d'euros sur cette nouvelle ligne de crédit.

Le FMI ajoute que son conseil d'administration a donné son aval à ce plan "pour soutenir le programme d'ajustement économique des autorités" grecques.

L'organisation souligne avoir annulé le programme d'assistance précédent à la Grèce approuvé en mai 2010.

Les 20,3 milliards d'euros qu'Athènes a reçus dans le cadre de cette première aide, qui correspondent au plus gros prêt jamais versé par le FMI, restent dus au Fonds: Athènes devra les rembourser entre 2013 et 2015.

Le FMI n'a publié qu'un court communiqué sur sa décision, indiquant qu'un autre, plus complet, serait publié ultérieurement.

Première publication : 15/03/2012

  • ZONE EURO

    L'agence Fitch relève la note de la Grèce

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    La Grèce entame l'effacement de sa dette auprès de ses créanciers privés

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    L’accord entre Athènes et ses créanciers privés ne suffira pas à sauver la Grèce

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)