Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

  • En direct : le président sortant Bouteflika a voté en fauteuil roulant

    En savoir plus

  • Nigeria : confusion autour du sort des 129 lycéennes enlevées par des islamistes

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

Economie

Le FMI approuve un nouveau prêt de 28 milliards d'euros pour la Grèce

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/03/2012

Le Fonds monétaire international a annoncé avoir débloqué une nouvelle ligne de crédit de 28 milliards d'euros sur 4 ans en faveur de la Grèce. Athènes peut d'ores et déjà prendre la somme de 1,65 milliard d'euros.

AFP - Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé jeudi avoir donné son feu vert à un nouveau plan d'assistance d'une durée de quatre ans au profit de la Grèce, qui pourra atteindre 28 milliards d'euros.

Le Fonds précise dans un communiqué que les autorités grecques peuvent d'ores et déjà tirer 1,65 milliard d'euros sur cette nouvelle ligne de crédit.

Le FMI ajoute que son conseil d'administration a donné son aval à ce plan "pour soutenir le programme d'ajustement économique des autorités" grecques.

L'organisation souligne avoir annulé le programme d'assistance précédent à la Grèce approuvé en mai 2010.

Les 20,3 milliards d'euros qu'Athènes a reçus dans le cadre de cette première aide, qui correspondent au plus gros prêt jamais versé par le FMI, restent dus au Fonds: Athènes devra les rembourser entre 2013 et 2015.

Le FMI n'a publié qu'un court communiqué sur sa décision, indiquant qu'un autre, plus complet, serait publié ultérieurement.

Première publication : 15/03/2012

  • ZONE EURO

    L'agence Fitch relève la note de la Grèce

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    La Grèce entame l'effacement de sa dette auprès de ses créanciers privés

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    L’accord entre Athènes et ses créanciers privés ne suffira pas à sauver la Grèce

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)