Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Moyen-orient

L'ONU va participer à une mission humanitaire organisée par Damas

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/03/2012

Pour la première fois, des experts de l'ONU et de l'Organisation de la coopération islamique, sous contrôle du gouvernement syrien, pourront visiter ce week-end plusieurs régions de Syrie, dont Homs, pour évaluer la situation humanitaire.

AFP - L'ONU va participer ce week-end pour la première fois à une mission d'évaluation de la situation humanitaire en Syrie organisée par Damas, a indiqué jeudi la responsable des opérations humanitaires des Nations unies Valerie Amos.

Des experts de l'ONU et de l'Organisation de la coopération islamique accompagneront cette mission "menée par le gouvernement" syrien et qui visitera les régions de Homs, Hama, Tartous, Lattaquié, Alep, Deir-Ez-Zor, Deraa et les faubourgs ruraux de Damas "à partir de ce week-end", selon un communiqué de l'ONU.

Les experts de l'ONU et de l'OCI "profiteront de cette occasion pour rassembler des informations sur la situation humanitaire générale et observer sur le terrain les conditions dans plusieurs villes et localités", ajoute Mme Amos.

C'est la première fois que l'ONU est autorisée par Damas à faire cette évaluation, qui portera sur des localités où ont eut lieu des violences depuis le début de la crise en Syrie.

Mme Amos a toutefois répété que l'ONU insistait pour obtenir de Damas un "accès sans entrave des organisations humanitaires, de façon à ce qu'elles puissent aider les gens qui en ont besoin, de manière neutre et impartiale".



"Il est de plus en plus vital", a estimé Mme Amos, "que les organisations humanitaires aient libre accès" aux populations: "Il n'y a pas de temps à perdre".

La semaine dernière, Mme Amos, en déplacement en Syrie, avait convenu avec le gouvernement syrien de l'envoi d'une mission humanitaire conjointe dans les zones de conflit. "C'est un minimum, nous avons besoin de beaucoup, beaucoup plus", avait-elle déclaré.

Elle s'était déclaré particulièrement inquiète sur le sort des 50.000 à 60.000 personnes qui selon elle vivaient à Baba Amr, un quartier d'Homs repris la semaine dernière par l'armée régulière.

Plus de 9.000 personnes, en majorité des civils, ont été tuées en Syrie depuis l'éclatement il y a un an d'une révolte populaire réprimée dans le sang par le régime de Bachar al-Assad, selon un bilan annoncé jeudi par une ONG syrienne.



 

Première publication : 15/03/2012

  • FRANCE

    Paris, "capitale politique de l’opposition syrienne"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Une année de révolte et de répression en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Des mails privés de Bachar al-Assad dévoilés par The Guardian

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)