Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Éléments de langage

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Virus Ebola : l'OMS doit annoncer un plan de lutte de 100 millions de dollars

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

  • Gaza : le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas vire au bain de sang

    En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : la pauvreté pousse les femmes malgaches vers la contraception

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

Moyen-orient

L'ONU va participer à une mission humanitaire organisée par Damas

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/03/2012

Pour la première fois, des experts de l'ONU et de l'Organisation de la coopération islamique, sous contrôle du gouvernement syrien, pourront visiter ce week-end plusieurs régions de Syrie, dont Homs, pour évaluer la situation humanitaire.

AFP - L'ONU va participer ce week-end pour la première fois à une mission d'évaluation de la situation humanitaire en Syrie organisée par Damas, a indiqué jeudi la responsable des opérations humanitaires des Nations unies Valerie Amos.

Des experts de l'ONU et de l'Organisation de la coopération islamique accompagneront cette mission "menée par le gouvernement" syrien et qui visitera les régions de Homs, Hama, Tartous, Lattaquié, Alep, Deir-Ez-Zor, Deraa et les faubourgs ruraux de Damas "à partir de ce week-end", selon un communiqué de l'ONU.

Les experts de l'ONU et de l'OCI "profiteront de cette occasion pour rassembler des informations sur la situation humanitaire générale et observer sur le terrain les conditions dans plusieurs villes et localités", ajoute Mme Amos.

C'est la première fois que l'ONU est autorisée par Damas à faire cette évaluation, qui portera sur des localités où ont eut lieu des violences depuis le début de la crise en Syrie.

Mme Amos a toutefois répété que l'ONU insistait pour obtenir de Damas un "accès sans entrave des organisations humanitaires, de façon à ce qu'elles puissent aider les gens qui en ont besoin, de manière neutre et impartiale".



"Il est de plus en plus vital", a estimé Mme Amos, "que les organisations humanitaires aient libre accès" aux populations: "Il n'y a pas de temps à perdre".

La semaine dernière, Mme Amos, en déplacement en Syrie, avait convenu avec le gouvernement syrien de l'envoi d'une mission humanitaire conjointe dans les zones de conflit. "C'est un minimum, nous avons besoin de beaucoup, beaucoup plus", avait-elle déclaré.

Elle s'était déclaré particulièrement inquiète sur le sort des 50.000 à 60.000 personnes qui selon elle vivaient à Baba Amr, un quartier d'Homs repris la semaine dernière par l'armée régulière.

Plus de 9.000 personnes, en majorité des civils, ont été tuées en Syrie depuis l'éclatement il y a un an d'une révolte populaire réprimée dans le sang par le régime de Bachar al-Assad, selon un bilan annoncé jeudi par une ONG syrienne.



 

Première publication : 15/03/2012

  • FRANCE

    Paris, "capitale politique de l’opposition syrienne"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Une année de révolte et de répression en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Des mails privés de Bachar al-Assad dévoilés par The Guardian

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)