Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

FRANCE

Levée de l'immunité parlementaire des socialistes Jean-Noël Guérini et Robert Navarro

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/03/2012

Le Sénat a levé l'immunité parlementaire des sénateurs socialistes Jean-Noël Guérini et Robert Navarro, tous deux mis en cause dans des affaires judiciaires. La première secrétaire du PS, Martine Aubry, se félicite de cette "bonne décision".

AFP - La première secrétaire du PS Martine Aubry a qualifié jeudi de "bonne décision" la levée de l'immunité parlementaire des sénateurs Jean-Noël Guérini (PS, Bouches-du-Rhône) et Robert Navarro (ex-PS, Hérault), tous deux mis en cause dans des affaires judiciaires.
              
"Le Sénat a pris la bonne décision en levant l'immunité parlementaire de Robert Navarro et de Jean-Noël Guérini, qui va permettre à la justice de travailler en toute transparence", a déclaré à l'AFP Martine Aubry au cours d'un déplacement à Nîmes.
              
Le bureau du Sénat a levé l'immunité de ces deux sénateurs jeudi.
              
Avant l'annonce de la décision, Martine Aubry avait indiqué "espérer" que l'immunité parlementaire de M. Navarro serait levée.
              
M. Guérini, 61 ans, a été mis en examen le 8 septembre dans une affaire de marchés publics pour trafic d'influence, prise illégale d'intérêt et association de malfaiteurs dans un dossier impliquant son frère Alexandre, patron de décharges.
              
Mais depuis le dépôt de la demande d'immunité, le magistrat a pu interroger l'élu, le 2 mars, ce qui rendait, selon M. Guérini et ses avocats, cette requête "de facto sans objet". Le bureau du Sénat n'a toutefois pas suivi ce raisonnement.
              
Dans un communiqué diffusé à l'issue de la réunion, le bureau indique que "s'agissant de M. Guérini", il "a décidé d'accéder à la demande du juge d'instruction dès lors qu'elle apparaîtrait nécessaire pour le contraindre à assister aux actes programmés", c'est-à-dire à des convocations futures.
              
M. Navarro, 59 ans, est quant à lui visé par un dossier d'abus de confiance touchant aux frais de fonctionnement de la fédération PS de l'Hérault et n'a pas encore été entendu.
              
Interrogée sur les effets négatifs d'un tel développement sur la campagne présidentielle en cours, Mme Aubry a répondu à la mi-journée: "Ce qui aurait entaché (la campagne), c'est de ne pas avoir fait ce que nous avions à faire. Il n'est jamais agréable de porter plainte contre un camarade. J'ai été amenée à le faire".
              
M. Navarro, exclu du PS début 2010 pour son soutien à Georges Frêche, faisait partie de l'équipe de campagne de François Hollande dans l'Hérault pour la primaire socialiste à l'automne 2011.
              

 

Première publication : 15/03/2012

  • FRANCE

    Le sénateur Jean-Noël Guérini mis en examen pour prise illégale d'intérêts

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le socialiste Jean-Noël Guérini convoqué par la justice pour des malversations présumées

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)