Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

FRANCE

Levée de l'immunité parlementaire des socialistes Jean-Noël Guérini et Robert Navarro

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/03/2012

Le Sénat a levé l'immunité parlementaire des sénateurs socialistes Jean-Noël Guérini et Robert Navarro, tous deux mis en cause dans des affaires judiciaires. La première secrétaire du PS, Martine Aubry, se félicite de cette "bonne décision".

AFP - La première secrétaire du PS Martine Aubry a qualifié jeudi de "bonne décision" la levée de l'immunité parlementaire des sénateurs Jean-Noël Guérini (PS, Bouches-du-Rhône) et Robert Navarro (ex-PS, Hérault), tous deux mis en cause dans des affaires judiciaires.
              
"Le Sénat a pris la bonne décision en levant l'immunité parlementaire de Robert Navarro et de Jean-Noël Guérini, qui va permettre à la justice de travailler en toute transparence", a déclaré à l'AFP Martine Aubry au cours d'un déplacement à Nîmes.
              
Le bureau du Sénat a levé l'immunité de ces deux sénateurs jeudi.
              
Avant l'annonce de la décision, Martine Aubry avait indiqué "espérer" que l'immunité parlementaire de M. Navarro serait levée.
              
M. Guérini, 61 ans, a été mis en examen le 8 septembre dans une affaire de marchés publics pour trafic d'influence, prise illégale d'intérêt et association de malfaiteurs dans un dossier impliquant son frère Alexandre, patron de décharges.
              
Mais depuis le dépôt de la demande d'immunité, le magistrat a pu interroger l'élu, le 2 mars, ce qui rendait, selon M. Guérini et ses avocats, cette requête "de facto sans objet". Le bureau du Sénat n'a toutefois pas suivi ce raisonnement.
              
Dans un communiqué diffusé à l'issue de la réunion, le bureau indique que "s'agissant de M. Guérini", il "a décidé d'accéder à la demande du juge d'instruction dès lors qu'elle apparaîtrait nécessaire pour le contraindre à assister aux actes programmés", c'est-à-dire à des convocations futures.
              
M. Navarro, 59 ans, est quant à lui visé par un dossier d'abus de confiance touchant aux frais de fonctionnement de la fédération PS de l'Hérault et n'a pas encore été entendu.
              
Interrogée sur les effets négatifs d'un tel développement sur la campagne présidentielle en cours, Mme Aubry a répondu à la mi-journée: "Ce qui aurait entaché (la campagne), c'est de ne pas avoir fait ce que nous avions à faire. Il n'est jamais agréable de porter plainte contre un camarade. J'ai été amenée à le faire".
              
M. Navarro, exclu du PS début 2010 pour son soutien à Georges Frêche, faisait partie de l'équipe de campagne de François Hollande dans l'Hérault pour la primaire socialiste à l'automne 2011.
              

 

Première publication : 15/03/2012

  • FRANCE

    Le sénateur Jean-Noël Guérini mis en examen pour prise illégale d'intérêts

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le socialiste Jean-Noël Guérini convoqué par la justice pour des malversations présumées

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)