Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardifs sont rarement désintéressés"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

FOCUS

Trois ans après l'annexion, un pont entre la Russie et la Crimée cher à Vladimir Poutine

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fellag : 60 ans d’histoire de l’Algérie revisités avec humour et tendresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Qatar va investir 5 milliards de livres au Royaume-Uni

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mystère Fillon"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc : après 5 mois de blocage, un gouvernement voit le jour

En savoir plus

Asie - pacifique

Les Taliban suspendent les dicussions avec Washington

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/03/2012

Jugeant le comportement des Américains trop "erratique" pour tenter de trouver une issue pacifique au conflit en Afghanistan, les Taliban ont décidé de rompre les discussions préliminaires en cours avec Washington.

AFP - Les rebelles talibans ont annoncé jeudi la suspension des discussions préliminaires en cours avec les Etats-Unis pour mettre un terme au conflit en Afghanistan, en mettant en cause l'attitude "erratique" des Américains.

"L'Emirat islamique d'Afghanistan (le commandement taliban, ndlr) a décidé de rompre tout dialogue avec les Américains en raison de leurs incessants changements de position", indiquent les rebelles dans un communiqué posté sur leur site internet.

Chassés du pouvoir à la fin 2001 par une coalition militaire menée par Washington, les talibans mènent depuis une sanglante rébellion contre Kaboul et ses alliés de la force de l'Otan (Isaf), dirigée par les Etats-Unis.

Début janvier, pour la première fois en dix ans de conflit, ils avaient annoncé leur intention d'ouvrir un bureau au Qatar pour discuter avec les Etats-Unis.

Le gouvernement afghan a donné son accord pour l'installation de cette représentation hors d'Afghanistan.

Les talibans posent toutefois comme mesure préalable à toute négociation la libération de leurs membres détenus à Guantanamo.

Samedi dernier, les Etats-Unis, qui veulent eux que les rebelles renoncent à la violence avant de discuter, avaient indiqué n'avoir pas encore pris de décision concernant le transfert vers le Qatar de cinq responsables talibans détenus à Guantanamo.

 

Première publication : 15/03/2012

  • AFGHANISTAN

    Les Taliban entendent venger l'assassinat des 16 civils afghans

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Attaque des Taliban devant la base américaine de Bagram

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    L'Otan confirme son calendrier de retrait en Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)