Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

Moyen-orient

Oussama Ben Laden planifiait de tuer Barack Obama

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/03/2012

Le "Washington Post" révèle que Ben Laden, de son vivant, souhaitait voir mourir Barack Obama à bord de son avion Air Force One afin de plonger les États-Unis dans le chaos et de changer ainsi le cours de la guerre en Afghanistan.

AFP - L'ancien chef d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden a ordonné avant son décès à ses partisans en Afghanistan et au Pakistan de s'en prendre directement au président Barack Obama, afin de plonger les Etats-Unis dans une crise, révèle vendredi le Washington Post.

Le journal ajoute que Ben Laden voulait aussi la mort du général David Petraeus, ancien commandant en chef des forces américaines en Afghanistan, citant des documents saisis dans la résidence où l'ancien chef du réseau extrémiste a été tué lors d'un raid américain le 2 mai 2011, à Abbottabad, non loin d'Islamabad.

Ben Laden voulait s'en prendre à l'avion présidentiel afin de provoquer la mort de M. Obama, qui aurait été remplacé à la tête du pays par son vice-président Joe Biden, selon un de ces documents.

"Biden n'est pas du tout préparé pour ce poste, ce qui plongerait les Etats-Unis dans une crise. Pour ce qui est de Petraeus, il est l'homme du moment et le tuer changerait le cours de la guerre en Afghanistan", selon ce document.

Le quotidien précise que les documents saisis dans la villa ont été déclassifiés et qu'ils seront bientôt rendus publics dans leur version originale en arabe, ainsi que leur traduction.

Dans ces documents, Ben Laden dit espérer que les attaques menées contre le président américain et le général Petraeus soient perpétrées par le Pakistanais Ilyas Kashmiri, l'un des chefs militaires d'Al-Qaïda les plus redoutés et qui pourrait avoir été tué lors d'une frappe américaine au Pakistan en juin 2011.

Des analystes ont jugé que la possibilité que ces attentats puissent être menés à bien était faible, selon le quotidien de la capitale américaine.

 

Première publication : 16/03/2012

  • PAKISTAN

    Démolition de la dernière demeure d'Oussama ben Laden

    En savoir plus

  • AL-QAÏDA

    Ben Laden voulait que ses enfants vivent en Occident, loin du djihad

    En savoir plus

  • 11-SEPTEMBRE

    2001 - 2011 : Chronologie d'une Amérique traumatisée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)