Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

FRANCE

François Hollande souhaite encadrer l'immigration économique

©

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/03/2012

Lors de l'émission "Des paroles et des actes" sur France 2 jeudi, le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande s'est déclaré favorable à un débat organisé chaque année au Parlement pour fixer le volume de l'immigration économique.

AFP - Le candidat PS à la présidentielle François Hollande a annoncé jeudi soir sur France 2 qu'il y aurait un débat au Parlement chaque année pour fixer le volume de l'immigration économique.

"Il ne peut pas y avoir d'immigration économique s'il n'y a pas de demande", a déclaré François Hollande, lors de l'émission "Des paroles et des actes".

Les 60 engagements de François Hollande (cliquez sur l'image)



Soulignant que "l'immigration économique c'était tout le pari" de Nicolas Sarkozy, que "ce devait être la moitié de l'immigration légale", François Hollande a remarqué: "il voulait 100.000, nous en sommes à 20.000".

"L'immigration économique dans un contexte de croissance ralentie doit être limitée. Il y aura un débat au Parlement chaque année pour savoir quel est le volume de l'immigration. Aujourd'hui, quelques secteurs seulement sont en demande", a-t-il ajouté.

"Il ne peut pas y avoir d'immigration économique s'il n'y a pas de demande très précise et pas d'offres de travail", a-t-il insisté.

La proposition de M. Hollande se rapproche de celle de Nicolas Sarkozy exprimée durant son quinquennat et qui n'avait pas vu le jour. En septembre 2007, le chef de l'Etat s'était dit de nouveau favorable à des quotas d'immigration. "Je souhaite que nous arrivions à établir chaque année, et après un débat au parlement, un quota avec un chiffre plafond d‘étrangers que nous accueillerons sur notre territoire. Je souhaite également qu‘à l'intérieur de ce chiffre plafond on réfléchisse à un quota par profession, par catégorie, et puis naturellement à un quota par région du monde", avait-il dit alors.

François Hollande a par ailleurs répété que la France avait "besoin d'étudiants étrangers" et qu'il "abrogera la circulaire Guéant qui est absurde".

Il a aussi précisé que "les demandes d'asile seront traitées en 6 mois". "On ne laissera pas s'installer une immigration à travers le droit d'asile pour un temps illimité", a-t-il ajouté.

A propos des conjoints d'étrangers - dont le président sortant veut durcir les conditions - M. Hollande a remarqué: "il y a des règles, il faut éviter les mariages blancs et puis on arrête. On va empêcher un Français ou une Française de vivre avec son conjoint? qui peut le penser?".

"Je ne peux en revanche pas autoriser l'immigration clandestine", a aussi déclaré M. Hollande qui a annoncé "une brigade spécialisée de lutte contre les filières clandestines" d'immigration et "les passeurs".


 

Première publication : 16/03/2012

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    "Tout sauf Hollande", le lapsus de Pierre Moscovici

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    Quand Mélenchon témoignait sur FRANCE 24 d'"arrangements" au PS

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    À Marseille, Hollande se présente comme le "candidat de la constance"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)