Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • Gaza : début d'une trêve de trois jours, des négociations prévues en Égypte

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

Moyen-orient

Damas : 27 morts dans deux attentats à la voiture piégée

Vidéo par Inès OLHAGARAY

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/03/2012

Deux bâtiments officiels situés dans la capitale syrienne ont été attaqués, tôt dans la matinée de samedi. Selon un premier bilan donné par la télévision d'État, ces explosions ont fait 27 morts et 140 blessés.

REUTERS - Deux explosions survenues samedi matin dans le centre de Damas ont fait 27 morts et 140 blessés, rapportent les autorités syriennes qui parlent d'actes terroristes commis par des opposants au président Bachar al Assad.

Deux voitures piégées ont selon elle été mises à feu vers 07h30 (05h30 GMT) devant des locaux des services de renseignement et un bâtiment de la police.

"Le régime se borne à accuser des terroristes"
Les images diffusées par la chaîne montrent ce qui semble être deux corps calcinés dans des véhicules distincts ainsi que la carcasse d'un minibus taché de sang et des membres sectionnés rassemblés dans des sacs.

"On a entendu une énorme explosion. Les portes de notre maison ont volé en éclats (...) bien que nous soyons à bonne distance de l'explosion", a déclaré un homme âgé portant un bandage à la tête, interrogé par la télévision publique.

Aucune revendication n'a été formulée après cette double explosion qui survient au surlendemain du premier anniversaire du soulèvement contre le régime de Bachar al Assad, dont la répression a fait plus de 8.000 morts et 230.000 déplacés, selon les chiffres des Nations unies.

Les deux actes sembles assez similaires aux trois attentats suicides commis à Damas en janvier et en février dans la capitale et qui ont fait 70 morts. Les autorités les ont imputés au moins en partie à Al Qaïda.

Un autre attentat à la voiture piégée a fait 28 morts à Alep, deuxième ville de Syrie, en février.

Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a "condamné avec fermeté les deux attentats". "La France condamne tous les actes de terrorisme qui ne peuvent se justifier en aucune circonstance", a-t-il dit dans un communiqué.

Une équipe conjointe du gouvernement syrien, des Nations unies et de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) devait entamer samedi une évaluation sur le terrain des besoins humanitaires de la population syrienne.

Elle n'était toutefois pas au complet et on ignore quand elle pourra entamer ses travaux, a-t-on appris de source de la mission.

D'autres violences ont été signalées samedi dans le pays.

L'Observatoire syrien pour les droits de l'homme, basé en Grande-Bretagne, a déclaré que le corps d'un vieil homme avait été retrouvé au lendemain de son arrestation dans la région de Djabal al Zaouiyah, dans le nord de la Syrie.

Il a ajouté que cinq personnes avaient péri dans la ville de Raqqa (est).

L'organisation militante Avaaz a quant à elle déclaré disposer des preuves d'actes de torture à l'encontre de 32 enfants la semaine dernière à Homs, dans le centre.

Première publication : 17/03/2012

  • SYRIE

    L'Armée syrienne libre nie toute implication dans les attentats à Alep

    En savoir plus

  • SYRIE

    Attentats de Damas : des milliers de personnes aux funérailles des victimes

    En savoir plus

  • SYRIE

    Deux attentats meurtriers à la voiture piégée frappent la capitale syrienne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)