Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La guerre des Le Pen

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande le saoudien

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : un juge de la Cour constitutionnnelle en fuite au 9è jour de contestation dans le pays

En savoir plus

FOCUS

Argentine : OGM et pesticide, un tandem toxique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Maréma, nouvelle voix du Sénégal

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Meriam Rhaiem : "Il voulait faire de ma fille une future endoctrinée"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Ethiopie: le défi vert

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Pour Cécile Kyenge, la demande d'asile en Europe doit être simplifiée

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Handicap : l'Europe à la traîne ?

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi à 22h10.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 27/03/2012

France-Algérie : les blessures invisibles

L’Algérie se prépare à fêter le cinquantième anniversaire de son indépendance. Après un demi-siècle de souveraineté, un grand malentendu perdure entre l’Algérie et la France.

Les Français et les Algériens célèbrent le 50ème anniversaire du cessez-le-feu conclu le 19 mars 1962. Les acteurs de la guerre et les enfants des victimes - parfois devenus eux-mêmes acteurs - continuent à ressasser inlassablement des idées qui appartiennent au passé : "La faute revient aux colons", dit Rabah Mahiout, ancien membre du Front de Libération Nationale en France. "C’est le FLN qui a commencé à attaquer les Français", rétorque Guy Pujante, ancien membre de l’Organisation Armée Secrète qui continue à nourrir aussi la même vieille rancune contre Charles De Gaulle. Ancien membre de l’Armée de Libération Nationale, Lakhdar Bouregaa se souvient encore de ces villages brûlés au napalm. Viviane Pinto l’Oranaise pleure quand elle pense à son père, égorgé et jeté dans un four de bain-maure. Elle a attendu 42 ans pour savoir ce qui lui était réellement arrivé, parce que les archives qui concernent son père ont enfin parlé en 2004.

Pourquoi cette chape de plomb ? Entre la France et l’Algérie, c’est une question de mémoire. Une mémoire en lambeaux. Farida, la fille d’Ahmed Belous, tué à Guelma dans les événements du 8 mai 1945, reconnaît qu’ "il y a beaucoup de mensonges dans toute histoire" et qu’à force de se "raconter des mensonges", beaucoup de personnes "croient qu’ils sont dans la vérité". Viviane, a fille de Joseph Pinto, ignore qu’elle partage avec Farida le même constat. Elle critique ceux qui cachent la vérité.  "Ils ont peut-être honte", dit-elle. De quoi ? Des crimes commis durant une guerre sans nom.

Qu’ils soient partisans de l’indépendance ou de l’Algérie française, ils ignorent qu’il existe, entre eux, de réels points de convergence. Ils ne se parlent pas vraiment. C’est peut-être ce qui manque aux peuples des deux rives de la Méditerranée. S’ils y parviennent, le temps commencera peut-être son œuvre réparatrice.

Par Adel GASTEL

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/04/2015 Syrie

Antiquités syriennes : sur les routes du trafic

Avec la guerre qui dure depuis plus de quatre ans en Syrie, de nombreuses pièces d’antiquité sont volées dans les musées ou sur des sites archéologiques. Elles passent ensuite la...

En savoir plus

24/04/2015 Centenaire Première Guerre mondiale

Première Guerre mondiale : la mémoire dans la pierre

En 1914, une ancienne carrière souterraine est réquisitionnée en Picardie par l'armée française. Des centaines de soldats y stationnent pendant près de quatre ans et y ont laissé...

En savoir plus

17/04/2015 Arménie

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

À une semaine de la commémoration du centenaire du génocide des Arméniens, nos reporters ont accompagné les descendants de ceux qui ont survécu : les Arméniens cachés de...

En savoir plus

10/04/2015 Burkina Faso

Burkina Faso : la génération Sankara

Difficile de comprendre le soulèvement des Burkinabè, qui a conduit à l’éviction du président Blaise Compaoré en octobre 2014, sans évoquer Thomas Sankara. À six mois des...

En savoir plus

03/04/2015 Islam

France : zone de turbulences au sein de l'UOIF

Alors que le congrès annuel de l'Union des organisations islamiques de France s'ouvre, vendredi, au Bourget autour du thème "Mohammed, prophète de miséricorde et de paix",...

En savoir plus