Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les séparatistes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

Afrique

Les prochaines élections générales auront lieu le 4 mars 2013

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/03/2012

Les prochaines élections générales kényanes se dérouleront le 4 mars 2013. Il s'agira du premier scrutin organisé dans le pays depuis celui de décembre 2007 au lendemain duquel plus de 1000 personnes avaient été tuées dans des violences.

AFP - Le Kenya a fixé samedi au 4 mars 2013 les prochaines élections générales, les premières depuis le scrutin meurtrier de décembre 2007, pour en finir avec les rivalités entre le président Mwai Kibaki et son Premier ministre Raila Odinga, à la tête d'un fragile gouvernement d'union nationale.

"Nous allons nous soumettre à un jugement de la cour constitutionnelle (...) qui nous demande d'organiser des élections 60 jours après la fin de la législature", a déclaré Ahmed Issack Hassan, président de la commission électorale indépendante (IEBC).

Une décision de la Haute Cour avait établi que les élections ne pourraient se tenir que début 2013, 60 jours après la fin de l'actuel mandat parlementaire, mi-janvier 2013.

Toutefois, la Cour avait autorisé une tenue des élections anticipées à condition d'un "accord écrit" entre le président et le Premier ministre pour dissoudre la coalition gouvernementale.

La Commission électorale a annoncé que les deux dirigeants n'avaient pas réussi à prendre une décision après les avoir rencontrés tous les deux et qu'elle avait donc fixé la date de mars 2013.

"Il nous a paru évident qu'ils n'entendaient pas dissoudre le gouvernement d'union (...) Il n'y a pas d'accord entre eux sur la date des élections (...) C'est pourquoi nous avons fixé nous-mêmes la date", a déclaré M. Hassan.

Le Kenya a connu des violences sans précédent après la réélection très contestée du président sortant Mwai Kibaki en décembre 2007.

1.133 personnes avaient été tuées, 3.561 personnes blessées et 663.921 personnes déplacées avant la laborieuse formation, sous pression internationale, d'un gouvernement de coalition réunissant les partisans de M. Kibaki et ceux de son adversaire malheureux, Raila Odinga, nommé Premier ministre.

La décision de la Haute Cour visait à empêcher toute convocation unilatérale des élections par un des deux camps de la coalition, qui aurait été susceptible de ranimer les tensions.

M. Kibaki ne se représente pas au prochain scrutin présidentiel, où M. Odinga est donné actuellement favori dans les sondages.

La commission espère que la date du 4 mars sera bien respectée.

"Au cas où il y aurait un quelconque empêchement, nous respecterons la loi et nous aviserons le moment venu", a ajouté M. Hassan.
 

Première publication : 17/03/2012

  • KENYA

    Des élections générales sont prévues en 2013

    En savoir plus

  • KENYA

    En conflit avec le président Kibaki, le Premier ministre en appelle à Kofi Annan

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)