Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Afrique

Les prochaines élections générales auront lieu le 4 mars 2013

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/03/2012

Les prochaines élections générales kényanes se dérouleront le 4 mars 2013. Il s'agira du premier scrutin organisé dans le pays depuis celui de décembre 2007 au lendemain duquel plus de 1000 personnes avaient été tuées dans des violences.

AFP - Le Kenya a fixé samedi au 4 mars 2013 les prochaines élections générales, les premières depuis le scrutin meurtrier de décembre 2007, pour en finir avec les rivalités entre le président Mwai Kibaki et son Premier ministre Raila Odinga, à la tête d'un fragile gouvernement d'union nationale.

"Nous allons nous soumettre à un jugement de la cour constitutionnelle (...) qui nous demande d'organiser des élections 60 jours après la fin de la législature", a déclaré Ahmed Issack Hassan, président de la commission électorale indépendante (IEBC).

Une décision de la Haute Cour avait établi que les élections ne pourraient se tenir que début 2013, 60 jours après la fin de l'actuel mandat parlementaire, mi-janvier 2013.

Toutefois, la Cour avait autorisé une tenue des élections anticipées à condition d'un "accord écrit" entre le président et le Premier ministre pour dissoudre la coalition gouvernementale.

La Commission électorale a annoncé que les deux dirigeants n'avaient pas réussi à prendre une décision après les avoir rencontrés tous les deux et qu'elle avait donc fixé la date de mars 2013.

"Il nous a paru évident qu'ils n'entendaient pas dissoudre le gouvernement d'union (...) Il n'y a pas d'accord entre eux sur la date des élections (...) C'est pourquoi nous avons fixé nous-mêmes la date", a déclaré M. Hassan.

Le Kenya a connu des violences sans précédent après la réélection très contestée du président sortant Mwai Kibaki en décembre 2007.

1.133 personnes avaient été tuées, 3.561 personnes blessées et 663.921 personnes déplacées avant la laborieuse formation, sous pression internationale, d'un gouvernement de coalition réunissant les partisans de M. Kibaki et ceux de son adversaire malheureux, Raila Odinga, nommé Premier ministre.

La décision de la Haute Cour visait à empêcher toute convocation unilatérale des élections par un des deux camps de la coalition, qui aurait été susceptible de ranimer les tensions.

M. Kibaki ne se représente pas au prochain scrutin présidentiel, où M. Odinga est donné actuellement favori dans les sondages.

La commission espère que la date du 4 mars sera bien respectée.

"Au cas où il y aurait un quelconque empêchement, nous respecterons la loi et nous aviserons le moment venu", a ajouté M. Hassan.
 

Première publication : 17/03/2012

  • KENYA

    Des élections générales sont prévues en 2013

    En savoir plus

  • KENYA

    En conflit avec le président Kibaki, le Premier ministre en appelle à Kofi Annan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)