Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Amériques

Apple va rémunérer ses actionnaires, une première en 15 ans

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/03/2012

La firme à la pomme a annoncé ce lundi qu'elle allait, pour la première fois depuis 1995, rémunérer ses actionnaires. Apple va dépenser 45 milliards de dollars sous forme de dividendes et de rachat d'actions.

AFP - Le groupe informatique américain Apple a annoncé lundi qu'il allait verser l'été prochain à ses actionnaires un dividende pour la première fois depuis 1995, et qu'il lançait également un programme de rachat d'actions à hauteur de 10 milliards de dollars sur 3 ans.
              
"Même avec ces investissements, nous pouvons garder un trésor de guerre pour des opportunités stratégiques et nous avons plein de liquidités pour mener nos affaires", a souligné le directeur général Tim Cook, cité dans un communiqué.
              
Au total, y compris un programme lié aux options d'achats de titres de ses employés, Apple prévoit de dépenser 45 milliards de dollars sur trois ans au titre de de ces programmes.
              
Le groupe dispose actuellement de plus de 97 milliards de dollars de liquidités, en cash et en titres financiers, et avait indiqué à plusieurs reprises ces derniers mois qu'il était en train de réfléchir à leur utilisation.
              
A lui seul le dividende, à raison de 2,65 dollars par action et par trimestre, représente une dépense annuelle de quelque 9,89 milliards de dollars.
              
L'action gagnait 1,65% à 595,24 dollars vingt minutes après l'ouverture de la Bourse à New York.
              
Cette annonce de la firme à la pomme, dont le légendaire fondateur Steve Jobs est mort en octobre, intervient trois jours après le lancement de la troisième version en trois ans de la tablette iPad, qui a suscité un peu moins d'engouement en magasins que d'autres produits récents.
              
Sans donner de chiffres, M. Cook s'est montré toutefois rassurant sur les ventes du nouvel iPad. "Nous avons eu un week-end record, et nous en sommes ravis", a-t-il dit lors d'une téléconférence.
              
Plus généralement, M. Cook a justifié la dépense en dividendes et rachats d'actions par son optimisme pour Apple. "Nous participons à un marché très vaste et en croissance", a-t-il souligné, et "nous innovons à un rythme phénoménal".
              
Steve Jobs était connu pour être hostile au versement d'un dividende. La seule période où le groupe en avait versé remonte à une période où il n'y travaillait pas, entre 1987 et 1995.
              
De nombreux groupes technologiques ont pour politique de ne pas verser de dividende, estimant qu'il est de l'intérêt de préserver des liquidités dans un secteur qui doit être en mesure de constamment innover.
              
Cependant plusieurs poids lourds du secteur en versent déjà, y compris Microsoft, le géant des microprocesseurs Intel ou encore l'éditeur de logiciels professionnels Oracle, seulement depuis 2009.
              
De plus en plus d'analystes et d'actionnaires estimaient qu'Apple devait commencer à rémunérer ses actionnaires, qui est maintenant l'une des toutes premières capitalisations boursières du monde.
              

 

Première publication : 19/03/2012

  • TECHNOLOGIES

    Apple doit dévoiler l'usage de ses 98 milliards de dollars de trésorerie

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    L'iPad troisième génération, une évolution plus qu'une révolution

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Apple se pose en chevalier blanc de la création d’emplois aux États-Unis

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)