Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Berlusconi condamné à rester avec des gens de son âge"

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigeria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Chine : la croissance ralentit à 7,4% au premier trimestre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

  • En direct : démonstration de force des pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

Moyen-orient

HRW dénonce les exactions commises par des opposants syriens

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/03/2012

Selon Human Rights Watch, des opposants au régime du président Bachar al-Assad ont enlevé, torturé et exécuté des membres des forces de sécurité. L'ONG s'appuie sur des dizaines de vidéos postées sur Internet.

REUTERS - Des groupes armés d'opposants syriens ont enlevé, torturé et exécuté des membres des forces de sécurité, accuse mardi l'organisation Human Rights Watch.

LA CONTESTATION DU 15 MARS 2011 AU 15 MARS 2012

"Les méthodes brutales du gouvernement syrien ne peuvent justifier les abus de la part des groupes d'opposition armés", écrit Sarah Leah Whitson, directrice de HRW pour le Proche-Orient, dans une lettre ouverte aux mouvements d'opposition, dont le Conseil national syrien (CNS).

"Les chefs de l'opposition doivent clairement faire savoir à leurs partisans qu'ils ne peuvent torturer, enlever ou exécuter en aucune circonstance", ajoute-t-elle.

HRW s'appuie sur des dizaines de vidéos postées sur le site YouTube dans lesquelles on peut voir des membres des forces de sécurité, ou des sympathisants présumés du gouvernement, se soumettre à des aveux, obtenus apparemment sous la contrainte.

Dix-huit de ces documents montrent ainsi des détenus portant des traces de coups ou d'abus physiques.

Une vidéo montre un homme pendu à un arbre devant plusieurs combattants. Un commentaire indique qu'il était membre des "chabbiha", les milices redoutées du gouvernement.

HRW précise que certains actes semblaient viser des musulmans chiites ou des membres de la minorité alaouite, à laquelle appartient Bachar al Assad.

La Syrie est composée à 75% de musulmans sunnites et certains commentateurs redoutent de voir le conflit dégénérer en guerre civile.

Le soulèvement syrien contre le président Bachar al Assad, qui a débuté à la mi-mars 2011 par des manifestations pacifiques durement réprimées par les forces de sécurité, se militarise de plus en plus.

Des accrochages meurtriers sont signalés régulièrement entre les forces syriennes et des combattants rebelles.

Première publication : 20/03/2012

  • ORGANISATION INTERNATIONALE

    Amnesty dénonce la "torture systématique" des opposants détenus en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Violents combats dans la capitale, arrivée des experts internationaux à Damas

    En savoir plus

  • SYRIE

    Violents combats entre l'Armée syrienne libre et les forces régulières à Damas

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)