Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Manuel Valls, le Tony Blair français ?

En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez.... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythmes scolaires : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Moyen-orient

Série d'attentats meurtriers dans plusieurs villes d'Irak

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/03/2012

Une série d'attentats a fait au moins 44 morts et une centaine de blessés ce mardi dans plusieurs villes, dont Bagdad, Kerbala et Kirkouk. Ces attaques interviennent le jour même du neuvième anniversaire de l'invasion américaine en Irak.

AFP - Une série d'attentats coordonnés dans plusieurs villes d'Irak a fait au moins 44 morts mardi, jour du 9è anniversaire de l'invasion américaine, jetant une ombre sur les préparatifs du sommet de la Ligue arabe prévu à la fin du mois à Bagdad.

Les attaques les plus meurtrières se sont produites dans la ville sainte chiite de Kerbala (110 km au sud de Bagdad), où au moins 13 personnes sont mortes suite à deux déflagrations, et à Kirkouk (nord), où 13 policiers ont été tués par une bombe.

Une voiture piégée a également explosé dans un parking proche du ministère des Affaires étrangères à Bagdad vers 10H15 (07H15 GMT), faisant au moins 3 morts et 4 blessés, selon deux sources officielles sous couvert d'anonymat.

Un journaliste de l'AFP a vu sur place des traces de sang et des voitures détruites.

Trois policiers ont par ailleurs été tués tôt mardi par des inconnus munis d'armes à silencieux dans l'église Saint Thomas de l'ouest de Bagdad, selon des sources des services de sécurité.

D'autres attentats à la bombe se sont produits à Ramadi (ouest), Hilla (centre) et près de Tikrit: au total 13 villes ont été affectées par les violences mardi. La plupart des attaques, qui ont fait aussi plus de 180 blessés, ont eu lieu entre 07H00 et 09H00 du matin (04H00-06H00 GMT).

Elles interviennent le jour même du 9è anniversaire de l'invasion américaine de l'Irak, et un peu plus d'une semaine avant la tenue prévue le 29 mars d'un sommet de la Ligue arabe à Bagdad.

Le président du Parlement Ossama al-Noujaifi a condamné ces attentats dénonçant une tentative de faire échouer la rencontre et "maintenir l'Irak dans la violence et la destruction".

Les autorités irakiennes avaient prévenu qu'Al-Qaïda allait tenter de "semer le chaos" à cette occasion, et averti que des fidèles de l'ancien président Saddam Hussein chercheraient eux aussi à commettre des attentats. D'énormes efforts ont été mis en oeuvre et des milliers d'hommes mobilisés pour assurer la sécurité de la rencontre.

Ce sommet, le premier en Irak depuis 1990, sera précédé le 27 mars d'une réunion des ministres arabes de l'Economie et le 28 d'une rencontre des ministres des Affaires étrangères. Les autorités, qui y attendent plusieurs chefs d'Etat et le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, ont annoncé des mesures de sécurité exceptionnelles.

A Kerbala, deux bombes ont explosé vers 08H15 (05H15 GMT) près d'un restaurant et d'un parc à l'entrée de la ville, a indiqué le porte-parole des services de santé de la province, Jamal Mehdi. Le bilan est de 13 morts, dont 5 pèlerins iraniens, et 30 blessés, dont 6 Iraniens.

A Kirkouk (240 km au nord de Bagdad), une voiture piégée a explosé près d'un bâtiment de la police au sud de la ville, faisant 13 morts et 50 blessés selon un officier de police de Kirkouk. Toutes les victimes sont des policiers, selon lui.

A Bagdad, outre l'attaque près du ministère, une voiture piégée conduite par un kamikaze a explosé dans le centre de la ville, faisant quatre morts et 8 blessés, selon des sources médicales et de la Sécurité.

Quatre autres personnes dont un conseiller municipal ont été tuées dans des attentats à la bombe et à main armée dans différents lieux de la province de Salaheddine (nord), selon la police. Deux personnes ont aussi été tuées par une voiture piégée à Hilla (centre), selon des sources médicale et de la sécurité.

Et à Ramadi (ouest), deux civils ont été tués et 11 blessés par l'explosion d'une voiture piégée visant une patrouille de l'armée, ont indiqué une source policière et un médecin de l'hôpital. Une autre voiture piégée visant le gouverneur de la province d'Anbar a explosé, faisant 2 blessés.

Il s'agit des violences les plus meurtrières depuis le 14 janvier, quand au moins 53 personnes ont été tuées et plus de 130 blessées près de Bassora (sud), dans un attentat suicide contre des pèlerins chiites.
 

Première publication : 20/03/2012

  • IRAK

    Une vingtaine de policiers tués dans des attaques à Haditha

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Al-Qaïda revendique la vague d'attentats perpétrée jeudi en Irak

    En savoir plus

  • IRAK

    Plusieurs villes irakiennes frappées par des attaques meurtrières

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)