Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Moyen-orient

La répression ne faiblit pas, notamment dans la province d'Idleb

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/03/2012

L'armée régulière continuait inlassablement ce jeudi de pilonner les positions rebelles dans la province d'Idleb (nord-ouest). Un adolescent de 17 ans a été tué dans la ville de Sermin, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

AFP - Les troupes syriennes menaient jeudi des attaques contre des villes rebelles, notamment dans la province d'Idleb (nord-ouest), tuant au moins un civil, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dans cette province, un adolescent de 17 ans a été tué jeudi dans la ville de Sermin, visée par des tirs à la mitrailleuse lourde et à la roquette de l'armée syrienne, a rapporté l'ONG, ajoutant que des dizaines d'autres civils ont été blessés.

A Hama (centre), où de nombreux civils ont également été blessés par les tirs de l'armée, de violents combats opposaient déserteurs et soldats, selon l'OSDH.

Dans la province de Deraa, berceau de la contestation dans le Sud, un soldat a été tué et quatre autres blessés lors d'une attaque menée par un groupe de déserteurs, selon l'organisation basée en Grande-Bretagne.

La révolte populaire hostile au régime du président Bachar al-Assad, entrée récemment dans sa deuxième année, est violemment réprimée par l'armée et les forces de sécurité et s'est militarisée.

Selon l'OSDH, les violences ont fait plus de 9.000 morts en un an en Syrie.


Première publication : 22/03/2012

  • SYRIE

    Le Conseil de sécurité appelle Assad à coopérer avec Kofi Annan

    En savoir plus

  • SYRIE

    HRW dénonce les exactions commises par des opposants syriens

    En savoir plus

  • SYRIE

    Violents combats entre l'Armée syrienne libre et les forces régulières à Damas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)