Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

CAMEROUN ANGLOPHONE: INTERNET RÉTABLI APRÈS 3 MOIS DE COUPURE

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Attentat sur les Champs-Élysées : Émotion et récupération

En savoir plus

TECH 24

Fintech : comment bancariser les exclus du système financier

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron annulent leurs déplacements après l'attaque sur les Champs-Elysées

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Embarqués avec les soldats du feu

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Croissance mondiale : l'optimisme (relatif) du FMI

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le pari de Theresa May : les Britanniques aux urnes pour un Brexit fort

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'Orchestre symphonique de Téhéran s'ouvre à Fauré et Berlioz

En savoir plus

MODE

Madrid fashion week : les créateurs espagnols s'affirment

En savoir plus

Moyen-orient

La répression ne faiblit pas, notamment dans la province d'Idleb

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/03/2012

L'armée régulière continuait inlassablement ce jeudi de pilonner les positions rebelles dans la province d'Idleb (nord-ouest). Un adolescent de 17 ans a été tué dans la ville de Sermin, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

AFP - Les troupes syriennes menaient jeudi des attaques contre des villes rebelles, notamment dans la province d'Idleb (nord-ouest), tuant au moins un civil, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dans cette province, un adolescent de 17 ans a été tué jeudi dans la ville de Sermin, visée par des tirs à la mitrailleuse lourde et à la roquette de l'armée syrienne, a rapporté l'ONG, ajoutant que des dizaines d'autres civils ont été blessés.

A Hama (centre), où de nombreux civils ont également été blessés par les tirs de l'armée, de violents combats opposaient déserteurs et soldats, selon l'OSDH.

Dans la province de Deraa, berceau de la contestation dans le Sud, un soldat a été tué et quatre autres blessés lors d'une attaque menée par un groupe de déserteurs, selon l'organisation basée en Grande-Bretagne.

La révolte populaire hostile au régime du président Bachar al-Assad, entrée récemment dans sa deuxième année, est violemment réprimée par l'armée et les forces de sécurité et s'est militarisée.

Selon l'OSDH, les violences ont fait plus de 9.000 morts en un an en Syrie.


Première publication : 22/03/2012

  • SYRIE

    Le Conseil de sécurité appelle Assad à coopérer avec Kofi Annan

    En savoir plus

  • SYRIE

    HRW dénonce les exactions commises par des opposants syriens

    En savoir plus

  • SYRIE

    Violents combats entre l'Armée syrienne libre et les forces régulières à Damas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)