Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

FRANCE

La bombe qui a explosé mercredi à Paris ne visait pas l'ambassade d'Indonésie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/03/2012

Selon les services de renseignement indonésiens, le colis piégé qui a explosé tôt mercredi matin devant l'ambassade d'Indonésie, dans le XVIe arrondissement de Paris, ne visait pas le bâtiment diplomatique.

AFP - La bombe qui a explosé mercredi devant l'ambassade d'Indonésie à Paris, sans faire de blessé, "ne visait pas" la mission diplomatique, a affirmé jeudi le chef du renseignement indonésien.

"Nous pouvons dire avec assurance que la bombe ne visait pas l'ambassade d'Indonésie", a déclaré à la presse Marciano Norman, disant se baser sur des images de caméra de surveillance prises par la mission diplomatique.

"Selon des images de caméras de surveillance, le colis a été placé dans une poubelle devant l'ambassade d'Indonésie. Une dizaine de minutes plus tard, quelqu'un l'a déplacé de l'autre côté de la rue. Seulement après, il a explosé", a ajouté le chef du renseignement indonésien.

"Si l'ambassade d'Indonésie avait été visée, il n'aurait pas été déplacé", a-t-il poursuivi, sans plus de précisions sur la personne ayant bougé la bombe, si ce n'est de dire qu'elle était en motocyclette.

L'engin artisanal a explosé après 05h00 (04h00 GMT) mercredi, ne faisant aucun blessé mais d'importants dégâts. Les vitres de l'ambassade ont volé en éclats. Aucun message de revendication n'a été trouvé sur les lieux.

La section antiterroriste de la police parisienne a été saisie.

Peu après l'explosion, le ministre indonésien des Affaires étrangères, Marty Natalegawa, avait déjà évoqué la possibilité que l'ambassade n'ait pas été visée. "Nous cherchons toujours à établir (...) si ce sont nos intérêts qui étaient pris pour cible", avait-il déclaré.

Teuku Faizasyah, porte-parole pour les Affaires étrangères de la présidence indonésienne, avait souligné qu'une explosion, également de faible puissance, était déjà survenue en 2004 devant l'ambassade et qu'il s'était averé qu'il s'agissait d'un "histoire locale".
 

Première publication : 22/03/2012

  • FRANCE

    Une bombe explose devant l'ambassade d'Indonésie à Paris sans faire de blessé

    En savoir plus

  • ITALIE

    Un colis piégé explose à l'ambassade de Suisse à Rome

    En savoir plus

  • ITALIE

    Des colis piégés explosent dans les ambassades de Suisse et du Chili à Rome

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)