Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

FRANCE

Revivez les événements du jeudi 22 mars grâce à notre liveblogging

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/03/2012

Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a confirmé la mort de Mohamed Merah, le suspect des meurtres de Toulouse et Montauban. Il s'est jeté par la fenêtre de son appartement alors que les policiers du Raid lui tiraient dessus.

  • Mohamed Merah est mort en tentant de se frayer un passage vers la fenêtre de son appartement que les hommes du Raid étaient en train d’investir à 11h25. Les policiers avaient l'ordre de tout faire pour le capturer vivant, a raconté le procureur de Paris, François Molins. Mohamed Merah a été touché à la tête. Trois policiers ont été blessés, dont l'un grièvement. 
  • Mohamed Merah a filmé ses trois tueries et dit avoir mis les vidéos sur Internet, sans que l’on sache où, a annoncé le procureur François Molins. 
  • Les investigations se poursuivent pour savoir si Mohamed Merah a bénéficié de soutiens extérieurs. Trois personnes sont toujours en garde à vue : sa mère, son frère et sa compagne. 
  • Jund al-Khilafah, un groupe djihadiste ayant précédemment revendiqué des attaques en Afghanistan et au Kazakhstan, revendique les fusillades en France, selon SITE, une organisation non-gouvernementale qui suit l'activité en ligne des organisations terroristes. Dans un communiqué, Jund al-Khilafah n'identifie pas Yusuf comme Mohamed Merah et ne mentionne ni les attaques des 11 et 15 mars, ni la mort du tueur présumé survenue au moment de l'assaut des forces de l'ordre ce 22 mars. 
  • Nicolas Sarkozy a annoncé, peu après 13h, depuis l’Élysée, des mesures pour réprimer "l’apologie du terrorisme" ou "l’appel à la haine et à la violence". Le président-candidat prévoit de punir pénalement toute personne qui consultera des sites internet liés au terrorisme. 
  • Le candidat socialiste à la présidentielle, François Hollande, a salué "le courage et la détermination" du Raid. Son équipe prépare "l’après Mohamed Merah" qui passe par l’apaisement. 

 


Pour visionner le liveblogging depuis un smartphone, cliquez ici

En raison de la violence ou du caractère injurieux de certains propos postés sur cette page, FRANCE 24 a décidé d'en fermer provisoirement les commentaires.
 

Première publication : 22/03/2012

  • FUSILLADE À TOULOUSE

    Liveblogging : Retour sur les événements du mercredi 21 mars

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)