Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Après neuf ans de travaux, le canal de Panama prêt à accueillir des navires géants

En savoir plus

FRANCE

Revivez les événements du jeudi 22 mars grâce à notre liveblogging

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/03/2012

Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a confirmé la mort de Mohamed Merah, le suspect des meurtres de Toulouse et Montauban. Il s'est jeté par la fenêtre de son appartement alors que les policiers du Raid lui tiraient dessus.

  • Mohamed Merah est mort en tentant de se frayer un passage vers la fenêtre de son appartement que les hommes du Raid étaient en train d’investir à 11h25. Les policiers avaient l'ordre de tout faire pour le capturer vivant, a raconté le procureur de Paris, François Molins. Mohamed Merah a été touché à la tête. Trois policiers ont été blessés, dont l'un grièvement. 
  • Mohamed Merah a filmé ses trois tueries et dit avoir mis les vidéos sur Internet, sans que l’on sache où, a annoncé le procureur François Molins. 
  • Les investigations se poursuivent pour savoir si Mohamed Merah a bénéficié de soutiens extérieurs. Trois personnes sont toujours en garde à vue : sa mère, son frère et sa compagne. 
  • Jund al-Khilafah, un groupe djihadiste ayant précédemment revendiqué des attaques en Afghanistan et au Kazakhstan, revendique les fusillades en France, selon SITE, une organisation non-gouvernementale qui suit l'activité en ligne des organisations terroristes. Dans un communiqué, Jund al-Khilafah n'identifie pas Yusuf comme Mohamed Merah et ne mentionne ni les attaques des 11 et 15 mars, ni la mort du tueur présumé survenue au moment de l'assaut des forces de l'ordre ce 22 mars. 
  • Nicolas Sarkozy a annoncé, peu après 13h, depuis l’Élysée, des mesures pour réprimer "l’apologie du terrorisme" ou "l’appel à la haine et à la violence". Le président-candidat prévoit de punir pénalement toute personne qui consultera des sites internet liés au terrorisme. 
  • Le candidat socialiste à la présidentielle, François Hollande, a salué "le courage et la détermination" du Raid. Son équipe prépare "l’après Mohamed Merah" qui passe par l’apaisement. 

 


Pour visionner le liveblogging depuis un smartphone, cliquez ici

En raison de la violence ou du caractère injurieux de certains propos postés sur cette page, FRANCE 24 a décidé d'en fermer provisoirement les commentaires.
 

Première publication : 22/03/2012

  • FUSILLADE À TOULOUSE

    Liveblogging : Retour sur les événements du mercredi 21 mars

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)