Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Economie

Quelque 10 000 emplois menacés par l'arrivée de Free Mobile en France, selon l'Arcep

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/03/2012

Le gendarme français des télécoms, l'Arcep, estime que l'irruption de Free sur le marché de la téléphonie mobile en France met quelque 10 000 emplois en péril dans ce secteur. Un chiffre qui ne tient pas compte des emplois créés par l'opérateur.

AFP - Le président de l'Arcep, Jean-Ludovic Silicani, a indiqué vendredi que l'arrivée de Free Mobile sur le marché de la téléphonie pourrait détruire jusqu'à 10.000 emplois chez ses concurrents, mais que cela pourrait se faire sans licenciements, lors d'un point presse.

Concernant les réductions d'emplois, "l'ordre de grandeur cité par les analystes pourrait être de 5.000 à 10.000 emplois supprimés en brut", car ce chiffre ne tient pas compte des emplois éventuellement créés par Free, a indiqué le président de l'Autorité de régulation des télécoms.

Si on tient compte du nombre d'emplois que représente le secteur: de 130.000 à 170.000, et qu'on tient compte du fait que 3% des employés en moyenne partent à la retraite chaque année, "sur deux ans, ça fait 6% donc 10.000 emplois, donc on estime qu'ils peuvent le faire sans licenciement", a-t-il poursuivi.

Les opérateurs SFR comme Bouygues Telecom ont évoqué récemment lors de la parution de leurs résultats annuels leur volonté de "redéployer leur dispositif" pour l'un et de "réaliser un plan d'économies de 300 millions d'euros" pour l'autre, et estiment que l'emploi pourrait en souffrir dans le secteur.

"Si leur recettes et leurs marges baissent, les opérateurs doivent réduire leurs dépenses: les coûts de fonctionnement, les investissements et les dividendes qui sont les trois paramètres d'ajustement", a résumé M. Silicani.

Première publication : 23/03/2012

  • TÉLÉCOMS

    Les opérateurs "historiques" s'érigent en victimes de Free

    En savoir plus

  • TÉLÉCOMS

    Des huissiers à l'assaut du réseau de Free Mobile

    En savoir plus

  • TÉLÉPHONIE MOBILE

    Face à Free, SFR et Orange lancent la contre-offensive

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)