Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

Amériques

Le suspect de la tuerie de Kandahar sera inculpé de 17 assassinats

Vidéo par Vanessa TSANGA TABI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/03/2012

Le sergent américain Robert Bales (à droite sur la photo), soupçonné d'avoir massacré dans la nuit du 11 mars plusieurs villageois afghans dans la province de Kandahar, doit être inculpé, ce vendredi, de 17 assassinats et six tentatives de meurtre.

AFP - Le sergent américain Robert Bales, soupçonné d'avoir tué des villageois afghans, dont de nombreux enfants, va être formellement inculpé vendredi de 17 assassinats et de six autres tentatives, a affirmé à l'AFP un responsable américain sous couvert d'anonymat.

Ce responsable n'a fourni aucune précision sur le détail des charges retenues à l'encontre du sous-officier de 38 ans qui avait quitté sa base du district de Panjwayi, dans la province de Kandahar (sud de l'Afghanistan) au milieu de la nuit du 11 mars, avant de tuer dans deux villages voisins 17 personnes, dont des femmes et des enfants, et de brûler les cadavres, selon l'accusation. Un précédent bilan faisait état de 16 tués, dont neuf enfants.



Le sergent Bales était ensuite revenu à sa base et s'était rendu. Transféré dans un premier temps sur une base américaine au Koweït, il a été placé en détention provisoire dans la prison militaire de Fort Leavenworth (Kansas, centre).

L'inculpation doit être officiellement annoncée vendredi, selon des sources proches de l'enquête. Dans le système judiciaire militaire américain, il revient au commandant de l'unité dans laquelle le suspect est déployé en Afghanistan de signer ce document.

Celui-ci regroupe les éléments à charge rassemblés par les enquêteurs militaires et qualifie juridiquement les charges retenues contre lui.

Par la suite, à une date qui n'a pas encore été précisée, l'accusé comparaîtra, assisté de ses avocats, à une audience préliminaire, dite "Article 32 hearing" avant un éventuel renvoi devant une cour martiale.

S'il est reconnu coupable, Robert Bales encourt la peine de mort, selon le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta.

Les raisons qui ont poussé le militaire à commettre les assassinats dont il est accusé restent inconnues.

Le chef de file de ses avocats, John Henry Browne, lui a rendu visite lundi et mardi à Fort Leavenworth. Il a confié à la presse que son client souffrait d'amnésie.

"Il se souvient du début de la soirée et d'après (les faits, ndlr), mais il ne se souvient pas de ce qui s'est passé entre les deux", a déclaré Me Browne sur la chaîne CBS.

Esquissant sa ligne de défense, l'avocat a indiqué qu'il ne comptait pas plaider la folie qui, si elle était reconnue, pourrait entraîner l'irresponsabilité pénale de l'auteur présumé de la tuerie, mais l'"altération du discernement" du sergent Bales au moment des faits, susceptible de constituer une circonstance atténuante.

Lors d'un précédent déploiement en Irak en 2010, le sergent Bales avait été victime d'un traumatisme crânien dans un accident de la route. Or, de nombreux militaires souffrant de stress post-traumatique --qu'il reste à démontrer s'agissant de Robert Bales-- l'ont développé après un traumatisme crânien, souvent provoqué dans des explosions.

Si la défense parvient à convaincre les jurés qu'il n'y avait pas de préméditation mais une altération du discernement au moment des faits en raison d'un éventuel stress post-traumatique, la peine maximale est alors la prison à vie qui peut inclure la possibilité d'une libération conditionnelle au bout de dix ans de réclusion, a expliqué à l'AFP Daniel Conway, un avocat militaire.
 

Première publication : 23/03/2012

  • AFGHANISTAN

    Tuerie de Kandahar : l'accusé dit ne pas se souvenir de ses actes

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    L'identité de l'auteur de la tuerie de Kandahar rendue publique

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    L'assassin présumé de 16 civils afghans a été extradé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)