Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Amériques

Whitney Houston est morte noyée après avoir consommé de la cocaïne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/03/2012

Selon le médecin légiste du comté de Los Angeles, la diva Whitney Houston s'est noyée dans la baignoire de sa chambre d'hôtel le 11 février, probablement victime d'une crise cardiaque après avoir consommé de la cocaïne.

AFP - La cocaïne, des problèmes cardiaques et une noyade accidentelle dans la baignoire d'un hôtel de Beverly Hills ont tué la star américaine de la pop Whitney Houston en février, selon le récit du bureau du médecin légiste de Los Angeles.

Whitney Houston a probablement été victime d'une crise cardiaque alors qu'elle prenait un bain dans sa chambre du luxueux Beverly Hilton, le 11 février dernier, a indiqué jeudi Craig Harvey, porte-parole du bureau du médecin légiste de la mégalopole californienne. Elle a alors glissé sous l'eau et s'est noyée.

La star de la pop "avait une maladie cardiaque qui a été amplifiée par la consommation de cocaïne. La combinaison des deux a engendré sa noyade", a expliqué M. Harvey à l'AFP. "Nous pensons que la crise cardiaque a été compliquée par la consommation de cocaïne" avant qu'elle ne se noie, a-t-il souligné.

Dans un communiqué, le bureau du médecin légiste précise que la mort de Whitney Houston à 48 ans est "accidentelle" et écarte la piste du "meurtre".

D'autres drogues et des médicaments ont été découverts dans l'organisme de la star mais n'ont pas contribué à sa mort, dont de la marijuana ou des traces d'Alprazolam (Xanax), de Cyclobenzaprine (Flexiril) et de Diphenhydramine (Benadryl), selon la même source.

Le rapport final du médecin légiste sera publié dans les deux semaines.

Depuis la disparition de la chanteuse, à la veille de la remise des prestigieux Grammy Awards, les rumeurs allaient bon train sur les circonstances de son décès, certains évoquant la possibilité que la star ait succombé à un cocktail de médicaments et d'alcool.

Au cours de la remise des Grammy Awards au Staples Center de Los Angeles, le gratin de l'industrie musicale avait rendu un hommage appuyé à la chanteuse, surnommée "La Voix".

La star avait dominé la scène musicale de la pop et de la soul dans les années 80 et 90, vendant près de 170 millions de disques. Au sommet de sa gloire, elle avait tourné aux côtés de Kevin Costner dans "Bodyguard" (1992).

Une semaine après son décès, le même Kevin Costner, mais aussi Stevie Wonder ou Alicia Keys lui avaient rendu hommage lors d'obsèques "gospel" organisées à Newark, la ville natale de la star, près de New York.

Bobbi Kristina -- née de la relation houleuse entre Whitney Houston et le chanteur Bobby Brown -- a hérité de tous les biens de sa mère. Il y a quelques jours, la jeune fille âgée de 19 ans a expliqué à Oprah Winfrey qu'elle envisageait de suivre les traces de sa mère et de se lancer dans la musique pour "porter son héritage".

"Je la sens passer dans mon corps", avait dit Bobbi Kristina à la star du petit écran. "Les lumières s'allument et s'éteignent et je me dis +Maman, qu'est-ce que tu fais?+ Je ris toujours avec elle et elle me parle toujours".
 

Première publication : 23/03/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Le monde de la culture rend un dernier hommage à Whitney Houston

    En savoir plus

  • DÉCÈS

    L'icône de la pop Whitney Houston retrouvée morte à Beverly Hills

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)