Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Xi Jinping ouvre le Forum de Davos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump défie l'Europe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Adama Barrow attend son investiture au Sénégal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tweeter or not ? Telle est la question !

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ?

En savoir plus

FOCUS

L'Italie, une base arrière du jihadisme en Europe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Abd Al Malik : le "combattant de la culture" reprend les armes pour Camus

En savoir plus

Afrique

Un supporter de football tué dans des heurts avec la police à Port-Saïd

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/03/2012

Un adolescent a été tué vendredi soir à Port-Saïd lors d'affrontements entre la police et des supporters de l'équipe d'Al-Masry. Ces derniers protestaient contre la suspension de leur club suite aux violences meurtrières de février.

AFP - Un jeune égyptien a été tué vendredi soir à Port-Saïd lors de heurts entre la police et des supporteurs du club de football local protestant contre la suspension de leur équipe à la suite de violences meurtrières en février après un match, rapporte samedi un journal égyptien.

Le jeune de 13 ans a été été tué vendredi soir et 16 autres blessés, notamment par du gaz lacrymogènes, lorsque la police a dispersé une manifestation de supporteurs d'Al-Masry contre la suspension de leur équipe du championnat pour deux saisons et l'interdiction de stade pour trois ans, indique le quotidien Al-Ahram sur son site.

Après la première défaite de la saison pour le célèbre club cairote Al-Ahly face au club d'Al-Masry (3-1) le 1er février, des affrontements entre supporteurs avaient éclaté à Port-Saïd faisant 74 morts et des centaines de blessés.

Ce bilan faisait de ce match l'un des plus meurtriers de l'histoire du football.

Le gouvernement avait limogé la direction de la fédération égyptienne de football et démis de leurs fonctions les responsables locaux de Port-Saïd.

 

Première publication : 24/03/2012

  • FOOTBALL

    Égypte : la police officiellement accusée dans le drame de Port-Saïd

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les manifestations accablant l'armée après les violences de Port-Saïd dégénèrent

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les pro-Moubarak accusés d'être responsables du drame de Port-Saïd

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)