Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Des émeutes éclatent au Gabon après l'annonce de la victoire de justesse d'Ali Bongo

En savoir plus

LE DÉBAT

Brésil : Clap de fin pour Dilma Rousseff (2ème partie)

En savoir plus

LE DÉBAT

Brésil : Clap de fin pour Dilma Rousseff (1ère partie)

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Offensive turque en Syrie : le casse-tête de Washington

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Venise, ses gondoles, ses canaux et... son cinéma !

En savoir plus

FOCUS

Crise des migrants : la rue, point de passage obligé pour les demandeurs d'asile à Paris?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Attentat de Gaziantep : la communauté kurde de Turquie à nouveau meurtrie

En savoir plus

FACE À FACE

La démission de Macron, un nouveau coup dur pour Hollande

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, Macron tua le père"

En savoir plus

Afrique

Un supporter de football tué dans des heurts avec la police à Port-Saïd

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/03/2012

Un adolescent a été tué vendredi soir à Port-Saïd lors d'affrontements entre la police et des supporters de l'équipe d'Al-Masry. Ces derniers protestaient contre la suspension de leur club suite aux violences meurtrières de février.

AFP - Un jeune égyptien a été tué vendredi soir à Port-Saïd lors de heurts entre la police et des supporteurs du club de football local protestant contre la suspension de leur équipe à la suite de violences meurtrières en février après un match, rapporte samedi un journal égyptien.

Le jeune de 13 ans a été été tué vendredi soir et 16 autres blessés, notamment par du gaz lacrymogènes, lorsque la police a dispersé une manifestation de supporteurs d'Al-Masry contre la suspension de leur équipe du championnat pour deux saisons et l'interdiction de stade pour trois ans, indique le quotidien Al-Ahram sur son site.

Après la première défaite de la saison pour le célèbre club cairote Al-Ahly face au club d'Al-Masry (3-1) le 1er février, des affrontements entre supporteurs avaient éclaté à Port-Saïd faisant 74 morts et des centaines de blessés.

Ce bilan faisait de ce match l'un des plus meurtriers de l'histoire du football.

Le gouvernement avait limogé la direction de la fédération égyptienne de football et démis de leurs fonctions les responsables locaux de Port-Saïd.

 

Première publication : 24/03/2012

  • FOOTBALL

    Égypte : la police officiellement accusée dans le drame de Port-Saïd

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les manifestations accablant l'armée après les violences de Port-Saïd dégénèrent

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les pro-Moubarak accusés d'être responsables du drame de Port-Saïd

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)