Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Allemagne : Est-ce la fin du règne de l'indéboulonnable Merkel ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Allemagne : Est-ce la fin du règne de l'indéboulonnable Merkel ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Mauritanie : le typha, catastrophe écologique, se transforme en petit miracle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Valérie Ekoumé, la nouvelle pop africaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mugabe veut mourir sur scène"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agences européennes cherchent adresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, le camouflet"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Moscovici : "Je veux que le 5 décembre, nous ayons une "liste noire" de paradis fiscaux"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Liberté de la presse : les crimes contres les journalistes européens impunis?

En savoir plus

Asie - pacifique

Deux Britanniques et un Américain tués par des soldats afghans

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/03/2012

Deux soldats britanniques de l'Otan ont été tués par un homme portant un uniforme de l'armée afghane dans la province du Helmand, dans le sud du pays. Peu après, un soldat américain a été abattu dans l'est, apparemment par un policier afghan.

AFP - Le soldat de la force de l'Otan qui a été tué lundi dans l'est de l'Afghanistan apparemment par un policier afghan était Américain, a annoncé un responsable militaire à Washington sous couvert d'anonymat.

Lundi également, mais dans le sud cette fois, deux soldats de la force de l'Otan, des Britanniques, avaient été tués par un homme portant un uniforme de l'armée afghane.

Avec ces trois nouveaux morts dans les rangs des troupes étrangères, le nombre des militaires de l'Otan tués depuis le début de l'année par un membre des forces afghanes passe à 16.

L'Isaf, la force internationale dirigée par l'Alliance atlantique, avait annoncé plus tôt que "le soldat de l'Isaf a été abattu par un membre présumé de la police locale afghane (ALP)" au moment où son unité "s'approchait d'un poste de contrôle de l'ALP" dans la province de Paktika.

Une enquête a été ouverte par les forces afghanes et de la coalition internationale, ajoutait le communiqué, qui ne fournissait pas la nationalité du militaire tué dans l'est, comme c'est la règle, et aucun autre détail supplémentaire.

Première publication : 26/03/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Le suspect de la tuerie de Kandahar sera inculpé de 17 assassinats

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Les Taliban suspendent les dicussions avec Washington

    En savoir plus

  • OTAN

    Deux soldats américains tués en Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)