Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Père Noël habite en Chine"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 27/03/2012

Spéculations politiques sur la Toile chinoise

Les internautes chinois se penchent sur les rumeurs de luttes de pouvoir au sein du Parti communiste. Aux États-Unis, la mobilisation pour Trayvon Martin ne cesse de prendre de l’ampleur. Et une jeune femme paraplégique pratique le saut à l’élastique avec son fauteuil roulant.

Spéculations politiques sur la Toile chinoise


Les rumeurs vont bon train dans la blogosphère chinoise depuis le limogeage le 15 mars de Bo Xilai, chef charismatique mais très controversé du Parti communiste dans la ville de Chongqing, dans le centre du pays. Ce maoïste était jusqu’alors une des personnalités les plus en vue dans la course à la succession qui doit s'opérer cet automne au sommet de l’Etat chinois.

Officiellement, aucun motif n’a été donné pour justifier son éviction, ce qui n’a fait qu’alimenter les spéculations sur les luttes de pouvoir au sein du Parti communiste. Des rumeurs de coup d’État militaire se sont ainsi propagées la semaine dernière sur la Toile avec des internautes affirmant, photos à l’appui, que des blindés avaient été déployés à Pékin. Certains parlent même de coups de feu entendus à Zhongnanhai, le siège du gouvernement chinois.

Un contexte dans lequel même des accidents de la route sont soupçonnés d’avoir une portée politique. La mort la semaine dernière d’un jeune homme au volant de sa Ferrari dans la capitale chinoise a ainsi intrigué la blogosphère. L’identité du conducteur n’a pas été dévoilée et de nombreux internautes pensent qu’il s’agissait de Bo Guagua, le fils de Bo Xilai.

Leurs noms sont depuis censurés sur les sites de microblogging, tout comme les termes « Ferrari » « coups de feu », ou « coup d’état ». Des mesures qui n’ont malgré tout pas suffi pour couper court aux spéculations d’internautes avides d’informations face au manque de transparence des autorités.

 

USA : la mobilisation pour Trayvon Martin prend de l’ampleur

La mort de Trayvon Martin, un jeune noir de 17 ans tué sans raison apparente le 26 février dernier en Floride par un patrouilleur bénévole qui faisait, comme la loi locale l’y autorise, une ronde dans son quartier, suscite actuellement une importante vague d’émotion aux Etats-Unis. Indignés par les circonstances troubles de cette affaire et plus particulièrement par le fait que l’homme qui a tiré sur Trayvon Martin n’a pas été inculpé, de plus en plus de citoyens ont décidé d’exprimer leur colère afin que justice soit faite pour l’adolescent décédé.

Comme en attestent ces vidéos amateurs, plusieurs milliers d’Américains, en majorité issus de la communauté noire, se sont réunis ce week-end dans la capitale, Washington, pour appeler les autorités du pays à faire toute la lumière sur cette affaire. Des rassemblements au cours desquels de nombreux manifestants arboraient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire des slogans comme « nous sommes tous Trayvon Martin » ou « pas de paix sans justice ».

Et la mobilisation prend également de l’ampleur sur la Toile où les initiatives se multiplient pour que les internautes affichent leur solidarité avec le jeune homme décédé. Une pétition appelant les autorités à juger son meurtrier présumé circulent ainsi en ligne et a déjà recueilli plus 1,8 million signatures. Et les créateurs de ce blog Tumblr baptisé « Je suis Trayvon Martin » invitent leurs compatriotes à partager des photos sur lesquelles ils auraient « un air suspect » pour rappeler que l’apparence d’une personne n’est pas une raison suffisante pour l’abattre.

Une affaire qui ne laisse en tout cas personne indifférent aux Etats-Unis où plusieurs personnalités publiques se sont également exprimées sur ce sujet. C’est notamment le cas du président Barack Obama, de l’ancien champion de boxe Mike Tyson ou encore des joueurs de l’équipe de basketball de Miami qui ont tous affiché, à leur manière, leur solidarité avec le jeune homme et espèrent que les différentes enquêtes ouvertes par les autorités permettront de comprendre les circonstances de son décès.


Tendance du jour sur les réseaux sociaux

La victoire de Macky Sall au second tour de l’élection présidentielle au Sénégal est un des sujets les plus discutés actuellement sur les réseaux sociaux. Les internautes du monde entier se sont en effet rapidement rués sur le web pour féliciter le nouveau président du pays mais aussi le chef d’Etat sortant Abdulaye Wade qui a immédiatement reconnu sa défaite. Un résultat accueilli avec soulagement par la plupart des citoyens sénégalais qui estiment qu’il constitue une véritable avancée démocratique pour le pays et que le Sénégal entre désormais dans une nouvelle ère après 12 ans de règne de Wade.

 

Un professeur piège ses élèves sur Internet

Pour dénoncer la pratique du « copier / coller », un professeur de français a décidé de piéger ses élèves en diffusant sur Internet des réponses farfelues à un sujet de dissertation. Une expérience qu’il raconte sur son blog. L’enseignant a ainsi truffé Wikipédia, les forums de discussion, et les sites de corrigés de fausses informations sur un poème du 17e siècle, avant de demander à ses élèves de première d’en rédiger un commentaire à la maison. Résultat : plus des trois-quarts des adolescents ont recopié bêtement ce qu’ils avaient glané sur Internet.

 

La vidéo du jour

Pratiquer le saut à l’élastique tout en étant dans un fauteuil roulant… c’est le défi incroyable qu’a relevé récemment une jeune paraplégique au Canada comme on peut le voir dans cette vidéo. Un projet réalisé en partenariat avec le site « 9 lives adventures » dont l’objectif est de permettre aux personnes souffrant d’un handicap physique de pratiquer des sports extrêmes et qui espère que ce type d’initiatives contribuera à faire évoluer les mentalités et le regard des valides sur les handicapés.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/12/2014 Internet

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

Au sommaire de cette édition : les enfants de Gaza illustrent en dessins leurs aspirations pour le futur ; le sort d’un petit garçon chinois séropositif émeut la Toile locale ;...

En savoir plus

23/12/2014 Internet

Le maire de New York sous le feu des critiques

Au sommaire de cette édition : le maire de New York est vivement critiqué après le meurtre de deux policier ; Les hommes sont invités à serrer les jambes dans le métro de la...

En savoir plus

22/12/2014 Internet

Sony et Kim Jong-Un critiqués sur la Toile

Au sommaire de cette édition : Sony et le leader nord coréen Kim Jong-Un font les frais des critiques des internautes ; le « Glo Up » challenge est la tendance du moment sur la...

En savoir plus

19/12/2014 Internet

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

Au sommaire de cette édition : le rapprochement entre les Etats-Unis et Cuba divise la Toile américaine ; en Turquie, des fans de football sont accusés de terrorisme ; et un...

En savoir plus

20/12/2014 Internet

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

Xeno est un petit monstre de compagnie qui réagit aux caresses des enfants grâce à ses dizaines de capteurs. Il fait partie de la catégorie des jouets connectés, ces nouveaux...

En savoir plus