Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'Italie entre dans une zone d'incertitude

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pierre Conesa : "L’Arabie saoudite a une diplomatie à deux facettes"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"La Turquie ne peut pas se passer de l'Europe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : les populistes s'enracinent

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Brexit : bras de fer entre le gouvernement et la Haute Cour

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Présidentielle-2017 : Macron fait cavalier seul

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : le président sortant Yahya Jammeh reconnaît sa défaite

En savoir plus

FRANCE

Dominique Strauss-Kahn mis en examen dans l'affaire du Carlton

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/02/2015

Dominique Strauss-Kahn a été mis en examen pour proxénétisme en bande organisée dans l'affaire du Carlton, selon ses avocats. L'ex-directeur général du FMI affirme qu'il ne savait pas que les femmes rencontrées pouvaient être des prostituées.

AFP - L'ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn a été mis en examen lundi soir pour "proxénétisme en bande organisée" par les juges en charge de l'affaire dite du Carlton de Lille, ont annoncé ses avocats.

Henri Leclerc, avocat de Dominique Strauss-Kahn

"Il déclare avec la plus grande fermeté n'être coupable d'aucun de ces faits et n'avoir jamais eu la moindre conscience que les femmes rencontrées pouvaient être des prostituées", a déclaré à la sortie de l'audition qui avait débuté en début d'après-midi l'un de ses avocats, Me Richard Malka, dont le client est ressorti peu après 22H00 du palais de justice de Lille.

A l'issue de deux journées et d'une nuit en garde à vue dans une caserne de gendarmerie à Lille il y a un mois, DSK s'était vu délivrer une convocation aux fins de mise en examen pour "complicité de proxénétisme aggravé en bande organisée" et "recel d'abus de biens sociaux".

Il était convoqué le 28 mars mais aucune précision sur les raisons pour lesquelles son audition a été avancée n'a été fournie.

Les magistrats qui instruisent le dossier cherchent à déterminer si l'ancien directeur général du Fonds monétaire international savait que les participantes à des soirées libertines auxquelles il avait pris part, notamment à Paris et Washington, étaient rémunérées.

 

Première publication : 26/03/2012

  • FRANCE

    Dominique Strauss-Kahn entendu par la police dans l'affaire du Carlton

    En savoir plus

  • FRANCE

    Affaire du Carlton : Eiffage révèle 50 000 euros de dépenses indues

    En savoir plus

  • FRANCE

    Deux juges lillois dessaisis de l'affaire de proxénétisme liée à l'hôtel Carlton

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)