Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Des mercenaires russes en Centrafrique"

En savoir plus

L’invité du jour

Jacky Moiffo : "Ils ont vendu mon frère", migrant du Cameroun

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Emmanuel Macron aux États-Unis : une visite pour renforcer les liens économiques

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ce que nous achetons bon marché peut coûter très cher à d'autres"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : nouvelle journée de mobilisation à Antananarivo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Immigration : tensions à la frontière franco-italienne

En savoir plus

LE DÉBAT

Rencontre Macron-Trump aux États-Unis : entre complicité et désaccords

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Uberisation : naissance de l’entreprise 2.0

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Naïssam Jalal et le trio Amzik, nouveaux visages des musiques orientales

En savoir plus

FRANCE

Dominique Strauss-Kahn mis en examen dans l'affaire du Carlton

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/02/2015

Dominique Strauss-Kahn a été mis en examen pour proxénétisme en bande organisée dans l'affaire du Carlton, selon ses avocats. L'ex-directeur général du FMI affirme qu'il ne savait pas que les femmes rencontrées pouvaient être des prostituées.

AFP - L'ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn a été mis en examen lundi soir pour "proxénétisme en bande organisée" par les juges en charge de l'affaire dite du Carlton de Lille, ont annoncé ses avocats.

Henri Leclerc, avocat de Dominique Strauss-Kahn

"Il déclare avec la plus grande fermeté n'être coupable d'aucun de ces faits et n'avoir jamais eu la moindre conscience que les femmes rencontrées pouvaient être des prostituées", a déclaré à la sortie de l'audition qui avait débuté en début d'après-midi l'un de ses avocats, Me Richard Malka, dont le client est ressorti peu après 22H00 du palais de justice de Lille.

A l'issue de deux journées et d'une nuit en garde à vue dans une caserne de gendarmerie à Lille il y a un mois, DSK s'était vu délivrer une convocation aux fins de mise en examen pour "complicité de proxénétisme aggravé en bande organisée" et "recel d'abus de biens sociaux".

Il était convoqué le 28 mars mais aucune précision sur les raisons pour lesquelles son audition a été avancée n'a été fournie.

Les magistrats qui instruisent le dossier cherchent à déterminer si l'ancien directeur général du Fonds monétaire international savait que les participantes à des soirées libertines auxquelles il avait pris part, notamment à Paris et Washington, étaient rémunérées.

 

Première publication : 26/03/2012

  • FRANCE

    Dominique Strauss-Kahn entendu par la police dans l'affaire du Carlton

    En savoir plus

  • FRANCE

    Affaire du Carlton : Eiffage révèle 50 000 euros de dépenses indues

    En savoir plus

  • FRANCE

    Deux juges lillois dessaisis de l'affaire de proxénétisme liée à l'hôtel Carlton

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)