Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

Amériques

Un évêque américain jugé pour avoir couvert des prêtres pédophiles

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/03/2012

Un évêque américain comparaît, ce lundi, devant la justice pour avoir couvert des prêtres pédophiles. C'est la première fois, aux États-Unis, qu'un responsable de l'Église américaine est jugé dans une affaire d'abus sexuels.

AFP - Le tout premier haut responsable de la hiérarchie catholique aux Etats-Unis poursuivi pour avoir couvert des prêtres accusés de pédophilie est arrivé lundi dans un tribunal de Philadelphie pour le début d'un procès phare dans l'histoire du pays.

Mgr William Lynn, ancien responsable du personnel du diocèse de Philadelphie (Pennsylvanie, nord-est), est accusé d'avoir dissimulé des cas d'abus sexuels et de n'avoir rien fait pour éloigner au moins deux prêtres de postes les mettant en contact avec des mineurs. Il risque 14 ans de prison.

Les deux prêtres poursuivis pour crimes sexuels sur mineurs devaient également comparaître, mais seul l'un d'eux, James Brennan, est jugé à partir de lundi.

Jeudi, l'autre prêtre accusé d'actes pédophiles, Edward Avery, avait créé la surprise en plaidant coupable lors d'une audience préliminaire et en reconnaissant avoir sexuellement agressé un enfant de choeur de 10 ans en 1999. Le prêtre, qui échappe au procès, a été condamné à une peine comprise entre deux ans et demi et cinq ans de prison.

Face à ce contre-temps, des doutes persistent sur la façon dont les avocats de William Lynn vont axer leur argumentaire de défense, dans la mesure où ils avaient prévu de mettre en doute la crédibilité des allégations d'abus sexuels par les victimes présumées.

Cette affaire, qui suscite une énorme attention médiatique aux Etats-Unis, surtout qu'elle met en cause l'un des hauts responsables du clergé, risque d'ébranler un peu plus une Eglise catholique déjà en mal d'argent et de crédibilité.

"Si l'on commence à s'intéresser de près au milieu des responsables ecclésiastiques dont sont issus les évêques, (...) certaines personnes qui ont été nommées évêques vont se faire prendre," a déclaré à l'AFP Terry McKiernan, du site bishop-accountability.org qui traque les signalements d'abus sexuels.

"L'Eglise aux Etats-Unis ne souhaite pas que l'on commence à remuer tout cela", insiste-t-il.

Le procès doit durer 3 à 4 mois.

Première publication : 26/03/2012

  • RELIGION

    Le Vatican concocte un manuel anti-pédophilie à l'usage de ses évêques

    En savoir plus

  • VATICAN

    Pédophilie : Benoît XVI demande "pardon" pour la première fois

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le Vatican divulgue les "lignes directrices" de son plan de lutte contre la pédophilie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)