Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Amériques

Un évêque américain jugé pour avoir couvert des prêtres pédophiles

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/03/2012

Un évêque américain comparaît, ce lundi, devant la justice pour avoir couvert des prêtres pédophiles. C'est la première fois, aux États-Unis, qu'un responsable de l'Église américaine est jugé dans une affaire d'abus sexuels.

AFP - Le tout premier haut responsable de la hiérarchie catholique aux Etats-Unis poursuivi pour avoir couvert des prêtres accusés de pédophilie est arrivé lundi dans un tribunal de Philadelphie pour le début d'un procès phare dans l'histoire du pays.

Mgr William Lynn, ancien responsable du personnel du diocèse de Philadelphie (Pennsylvanie, nord-est), est accusé d'avoir dissimulé des cas d'abus sexuels et de n'avoir rien fait pour éloigner au moins deux prêtres de postes les mettant en contact avec des mineurs. Il risque 14 ans de prison.

Les deux prêtres poursuivis pour crimes sexuels sur mineurs devaient également comparaître, mais seul l'un d'eux, James Brennan, est jugé à partir de lundi.

Jeudi, l'autre prêtre accusé d'actes pédophiles, Edward Avery, avait créé la surprise en plaidant coupable lors d'une audience préliminaire et en reconnaissant avoir sexuellement agressé un enfant de choeur de 10 ans en 1999. Le prêtre, qui échappe au procès, a été condamné à une peine comprise entre deux ans et demi et cinq ans de prison.

Face à ce contre-temps, des doutes persistent sur la façon dont les avocats de William Lynn vont axer leur argumentaire de défense, dans la mesure où ils avaient prévu de mettre en doute la crédibilité des allégations d'abus sexuels par les victimes présumées.

Cette affaire, qui suscite une énorme attention médiatique aux Etats-Unis, surtout qu'elle met en cause l'un des hauts responsables du clergé, risque d'ébranler un peu plus une Eglise catholique déjà en mal d'argent et de crédibilité.

"Si l'on commence à s'intéresser de près au milieu des responsables ecclésiastiques dont sont issus les évêques, (...) certaines personnes qui ont été nommées évêques vont se faire prendre," a déclaré à l'AFP Terry McKiernan, du site bishop-accountability.org qui traque les signalements d'abus sexuels.

"L'Eglise aux Etats-Unis ne souhaite pas que l'on commence à remuer tout cela", insiste-t-il.

Le procès doit durer 3 à 4 mois.

Première publication : 26/03/2012

  • RELIGION

    Le Vatican concocte un manuel anti-pédophilie à l'usage de ses évêques

    En savoir plus

  • VATICAN

    Pédophilie : Benoît XVI demande "pardon" pour la première fois

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le Vatican divulgue les "lignes directrices" de son plan de lutte contre la pédophilie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)