Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls en quête de confiance face aux députés

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak?

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : un Monaco diminué retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama veut envoyer 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

FRANCE

L’oncle de Merah : "Mohamed a changé en prison"

Vidéo par Sammy BERRAHMOUN

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/03/2012

Joint au téléphone en Algérie par FRANCE 24, l'oncle maternel de Mohamed Merah, l'auteur des tueries de Toulouse et de Montauban, est revenu sur le parcours chaotique de son neveu. Djamel Aziri a également évoqué la question des obsèques du tueur.

De l’autre côté de la Méditerranée, en Algérie, la famille de Mohamed Merah est "effondrée et sous le choc", selon l’oncle maternel de l’auteur des tueries de Toulouse et de Montauban, qui s'est confié ce lundi à FRANCE 24.

Mauvais rêve

Abdelkader Merah incarcéré à Fresnes

AFP - Abdelkader Merah, frère aîné du "tueur au scooter", est détenu depuis dimanche soir au quartier d'isolement de la maison d'arrêt de Fresnes (Val-de-Marne), a-t-on appris lundi de source syndicale.

M. Merah "est arrivé vers 20H00" dimanche à la maison d'arrêt et placé en quartier d'isolement, a précisé à l'AFP Vincent Le Dimeet, du syndicat FO-Pénitentiaire.

Abdelkader Merah a été mis en examen et écroué dimanche pour complicité d'assassinats, des faits qu'il nie, refusant d'être un "bouc émissaire".



"Nous avons été très surpris quand on a appris que la police française avait cerné l’appartement de mon neveu, et choqué qu’il soit le tueur en question", explique Djamel Aziri, joint par téléphone en Algérie. Depuis, notre famille est effondrée et nous avons l’impression qu’il s’agit d’un mauvais rêve parce que Mohamed était un jeune homme qui aimait la vie".

Selon M. Aziri, ce sont les fréquentations des milieux islamistes radicaux dans les prisons françaises (Mohamed Merah a purgé plusieurs peines de prison en France pour divers délits, NDLR) qui ont influencé le comportement de son neveu. "Mohamed a changé depuis son dernier séjour en prison, il est indéniable qu’il n’était plus le même, il était comme transformé", note-t-il.

Toutefois, il ne pense pas que le frère aîné de Mohamed Merah, Abdelkader, ait pu influencer le tueur qui a revendiqué l’assassinat de sept personnes entre les 11 et 19 mars. Abdelkader Merah, connu par les services de police pour son engagement de longue date en faveur d'un islam radical, a été mis en examen et écroué dimanche pour complicité d'assassinats. "Marqué par le divorce de ses parents alors qu’il n’avait que six ans, Mohamed était un personnage solitaire et renfermé au sein de la famille, notamment à cause de sa situation sociale. Il n’a pas pu être influencé par son grand frère", juge M. Aziri.
 
Où inhumer Mohamed Merah ?

En ce qui concerne le devenir de la dépouille de Mohamed Merah, abattu le 22 mars en France, l’oncle du tueur a confirmé les informations faisant état de la volonté familiale de transférer le corps en Algérie. "Il y a des démarches en cours actuellement pour amener sa dépouille sur la terre natale de ses ancêtres et organiser ses obsèques" dans la région de Médéa (80 km au sud d'Alger) d'où son père est originaire, a déclaré M. Aziri. Et d’ajouter : "je pense que ses parents se sont entendus pour l’enterrer auprès de ses grands-parents, car il y a des craintes que sa tombe ne soit pas bien traitée en France". Jusqu’ici, les autorités françaises n’ont toujours pas restitué le corps à la famille.

L'oncle de Mohamed Merah se confie à FRANCE 24


Toutefois, certains médias français ont rapporté ce lundi que les autorités algériennes n'étaient pas favorables à une telle initiative. Contacté par FRANCE 24, le ministère algérien des Affaires étrangères n’a pas donné suite aux sollicitations visant à confirmer cette information.

Côté français, le service de presse du ministère des Affaires étrangères indique ne pas avoir consulté Alger au sujet de cette affaire. "La question de l’inhumation est une question d’ordre privé qui ne nous concerne pas, si la famille désire rapatrier le corps du terroriste, elle doit entreprendre les démarches avec les autorités algériennes", explique-t-on du côté du Quai d’Orsay.

 

Première publication : 26/03/2012

  • FUSILLADE DE TOULOUSE

    Ouverture d'une information judiciaire à l'encontre d'Abdelkader Merah

    En savoir plus

  • FUSILLADE DE TOULOUSE

    Une marche silencieuse contre le racisme organisée à Paris

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)