Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Amériques

Le centre du pays touché par un puissant séisme

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/03/2012

Le centre du Chili a été secoué par un trempblement de terre d'une magnitude comprise entre 7 et 7,1, dimanche. Quelque 7000 personnes ont été évacuées du littoral pour prévenir tout risque de tsunami.

AFP - Un puissant séisme, d'une magnitude de 7 à 7,1 selon les instituts, a secoué dimanche soir le centre du Chili, causant une dizaine de blessés légers, et l'évacuation quelques heures de 7.000 personnes sur le littoral, pour prévenir tout risque lié à un tsunami.

Environ 7.000 personnes, selon le Bureau national des Urgences (Onemi) ont été évacuées du bord de mer vers des hauteurs, dans le Maule, une région de stations balnéaires à 300 km au sud de Santiago.

Le séisme, de magnitude 7,1 selon l'Institut américain de géophysique (USGS), de 7,0 selon le Service sismologique du Chili, s'est produit à 22H37 GMT, à 32 km de la ville de Talca, à une profondeur de 30 km.

Talca est au coeur d'une région déjà frappée en 2010 par un tremblement de terre de magnitude 8,8, qui avait été suivi d'un tsunami meurtrier.

L'Onemi, dans plusieurs bulletins consécutifs, a souligné que le séisme de dimanche "ne réunit pas les caractéristiques nécessaires pour générer un tsunami sur les côtes".

Pourtant, sa branche régionale du Maule a "décidé d'effectuer une évacuation préventive sur la zone littorale de la région, en raison de l'observation d'un retrait de la mer", de 30-40 mètres par endroits selon des témoignages.

Le 27 février 2010, un séisme suivi d'un tsunami avaient frappé la même région centre-sud, faisant plus de 520 morts. Le tsunami avait ravagé un chapelet de stations balnéaires à 400 km de Santiago.

Andrés Chadwick, porte-parole du gouvernement, a souligné que l'évacuation était purement préventive, et que les "observations visuelles" d'un retrait de la mer n'étaient "pas corroborées par des données techniques" du Service hydrographique de la Marine.

L'évacuation a finalement été levée à 23H46 locales, a-t-il annoncé.

Mais selon des médias locaux, quelques évacués avaient allumé des feux et entendaient passer la nuit dehors, sur des points surélevés, pour plus de sûreté.

Des répliques de magnitude allant de 3,8 à 4,7 ont été ressenties en soirée.

La longue secousse initiale, de près d'une minute, a précipité des centaines de personnes dans les rues à Talca, ville d'environ 200.000 habitants. Elle a été ressentie dans la capitale, Santiago.

Un prêtre y a raconté à la télévision chilienne que la secousse a provoqué des chutes d'objets pendant une messe. "Les gens ont eu peur et sont sortis".

Selon le ministre de l'Intérieur, Rodrigo Hinzpeter, les blessés "pourraient approcher la dizaine", mais "tous n'ont eu que des blessures légères" causées par des chutes d'objets, des pans de cloisons ou plafonds. L'Onemi a signalé un blessé dans un accident de la route.

Andres Chadwick a fait état d'un mort par infarctus dans la région touchée, à Parral, mais il n'a pas confirmé un lien avec le séisme.

Des coupures d'électricité ont été rapportées dans le secteur de Talca, affectant 900 foyers à Cabrero, ainsi que des problèmes de connexion téléphonique, liés en partie au flux d'appels après le séisme.

"C'était un séisme important, mais c'est passé" a déclaré Hinzpeter en appelant au calme.

Il a ajouté que le président Sebastian Pinera, actuellement en Corée du Sud dans le cadre d'une tournée en Asie, était tenu informé.

Le Chili est située sur la "Ceinture de feu du Pacifique", qui concentre environ 85% de l'activité sismique terrestre. C'est au Chili qu'a été enregistrée en 1960 à Valdivia (sud) la secousse le plus forte jamais mesurée, de magnitude 9,5. Ce séisme avait fait quelque 5.700 morts.
 

Première publication : 26/03/2012

  • CATASTROPHE NATURELLE

    Un séisme de magnitude 6,9 secoue le centre du Chili

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)