Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

  • En direct : une élection jouée d'avance en Algérie ?

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : accrochages dans l'Est, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

Economie

L'Hadopi défend son utilité avant l'élection présidentielle française

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/03/2012

La haute autorité administrative française de lutte contre le téléchargement illégal a publié, ce mardi, un bilan vantant son action et soulignant la baisse du partage de fichiers illégaux depuis son entrée en fonction.

AFP - Près d'un an et demi après l'envoi de ses premiers avertissements, le téléchargement illégal a reculé en France et les offres légales gagnent en visibilité, se félicite l'Hadopi dans un document bilan publié mardi, s'appuyant sur différentes données dont les siennes.

"La comparaison entre les différentes sources disponibles met en évidence une nette tendance au recul du téléchargement en peer-to-peer (P2P)", indique l'Hadopi qui, dans sa lutte contre le téléchargement illégal, s'est concentrée sur ces réseaux peer-to-peer, système où les ordinateurs peuvent s'échanger des fichiers.

Entre octobre 2010 et décembre 2011, sur 755.015 dossiers d'abonnés ayant reçu au moins une recommandation, 95% de ceux ayant reçu le premier rappel ne se voient pas reprocher de nouveau comportement illicite. C'est le cas de 92% de ceux ayant reçu un deuxième rappel, et de 98% de ceux ayant reçu une troisième recommandation, indique l'Hadopi, qui y voit la preuve que "la réception d'une recommandation entraîne un changement de comportement".

En outre, 71% des abonnés en troisième phase ont contacté l'Hadopi, 25% de ceux en deuxième phase, et 6% en première phase, et "la plupart de ces personnes déclare s'engager à prendre des dispositions", poursuit la Haute autorité, qui estime que le dialogue avec l'Hadopi "conforte le changement de comportement".

Un ensemble d'autres données, citées dans ce document, viennent "attester d'une baisse du P2P", ajoute l'Hadopi. Selon des chiffres Nielsen, l'audience des sites proposant des liens vers des fichiers et applications peer-to-peer a ainsi baissé d'environ 17% en 2011. Selon Peer Media Technologies, les mises à disposition illicites d'oeuvres sur les réseaux P2P en France ont baissé d'environ 43% en 2011.

Parallèlement à ce recul du téléchargement illégal, "rien ne permet d'affirmer qu'il y a eu un report massif des usages vers les technologies de streaming (permettant d'écouter de la musique ou regarder des vidéos en continu sur internet, ndlr) ou de téléchargement direct", estime par ailleurs l'Hadopi.

La mesure de l'audience de ces sites par Médiamétrie/Netratings en décembre 2010 et décembre 2011 "aurait tendance à indiquer une stabilité dans les usages", poursuit-elle.

"Dans le même temps, la diversité des offres légales gagne en visibilité et certaines offres présentent de belles progressions", indique l'Hadopi, avec notamment "des signaux positifs sur la musique en ligne".

Première publication : 27/03/2012

  • INTERNET

    Téléchargement illégal : Hadopi aurait averti plus de 600 000 internautes

    En savoir plus

  • INTERNET

    Le président Nicolas Sarkozy se déclare prêt à revoir la loi Hadopi

    En savoir plus

  • INTERNET

    Le chemin de croix de l'Hadopi

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)