Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

  • En direct : à Paris, un rassemblement pro-palestinien sous haute surveillance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Au moins 45 morts lors d'un atterrissage d'urgence à Taïwan

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

SPORT

L’OM tremble avant de recevoir le Bayern Munich

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 28/03/2012

Dix-neuf ans après, l’Olympique de Marseille retrouve les quarts de finale de la Ligue des Champions. Le club phocéen diminué par les absences de Steve Mandanda et Souleymane Diawara accueille ce mercredi le Bayern Munich de Franck Ribéry.

Les Marseillais veulent y croire. La dernière fois que le club phocéen avait atteint les quarts de finale de la prestigieuse Ligue des champions (C1), il avait poursuivi sa route jusqu’au sacre. C’était en 1993 face à l'AC Milan. Didier Deschamps avait alors été le premier à soulever le trophée en sa qualité de capitaine de l’Olympique de Marseille.

Quarts de finale

Matches aller :

27 mars

Apoel Nicosie - Real Madrid 0-3 (Match 1)

Benfica Lisbonne - Chelsea 0-1 (Match 3)

28 mars

Marseille - Bayern Munich 0-2 (Match 2)

AC Milan - Barcelone 0-0 (Match 4)

Matches retour :

3 avril

Bayern Munich - Marseille 2-0 (Match 2)

Barcelone - AC Milan 3-1 (Match 4)

4 avril

Real Madrid - Apoel Nicosie (Match 1)

Chelsea - Benfica Lisbonne (Match 3)


Demi-finales

Matches aller :

17 avril : Bayern Munich contre vainqueur du match 1

18 avril : Vainqueur du match 3 contre FC Barcelone

Matches retour :

24 avril : FC Barcelone contre vainqueur du match 3

25 avril : Vainqueur du match 1 contre Bayern Munich

Ce mercredi, le Basque sera sur le banc marseillais et il aura fort à faire pour que son équipe soit en mesure de vaincre son adversaire du soir, le Bayern Munich, quadruple vainqueur de la compétition. "Je souhaite qu'on ait une ambiance des plus chaudes car un stade en ébullition peut aider mes joueurs à se dépasser", a déclaré mardi le technicien marseillais. Actuellement l’OM peine à retrouver un visage en adéquation avec les exigences de la C1, malgré son exploit en huitième de finale retour face à l'Inter Milan.

Le gardien et capitaine Steve Mandanda va énormément manquer. Exclu à Milan, il a été étincelant à Nice lors du dernier match de championnat (1-1). Fébrile lors de la défaite en quart de finale de la Coupe de France contre les amateurs de Quevilly (3-2 a.p.), son suppléant logique, Gennaro Bracigliano, va céder sa place au Brésilien Elinton Andrade. Le gardien numéro 3 de l'OM, qui n'a plus joué avec l'équipe première depuis janvier 2011, va devoir afficher une confiance inébranlable pour contrer les assauts de l'une des plus belles lignes d'attaque d'Europe, composée, entre autres, de Franck Ribéry, Mario Gomez et Arjen Robben.

"L'objectif en Ligue des champions a été dépassé. L'exploit, on l'a fait contre l'Inter", déclare Didier Deschamps, comme pour apaiser la tension. L'entraîneur olympien reconnaît cependant qu'"il faudra élever [le] niveau de jeu, individuellement et collectivement."

Diawara, autre absent de marque

En défense, Souleymane Diawara, suspendu pour l'aller, sera aussi absent au retour, après sa rupture du ligament croisé du genou qui le tiendra éloigné des terrains environ six mois. Rod Fanni devrait donc être associé en défense centrale au titulaire habituel, le Camerounais Nicolas Nkoulou ou Stéphane Mbia. Autre sujet d'inquiétude et non des moindres, Loïc Rémy ressent toujours une douleur derrière la cuisse. Mais l'attaquant était bien présent mardi soir à l'entraînement au Vélodrome, tout comme André Ayew qui se plaignait du cou depuis Nice.

"C'est une évidence de dire que le Bayern est favori, c'est un candidat possible au titre de champion d'Europe. On est face à une équipe qui reste sur une très bonne série. Se qualifier, cela passe par deux exploits, à l'aller et au retour", insiste Didier Deschamps.

Car, de son côté, le Bayern Munich, surfant sur une série de cinq victoires d'affilée, toutes compétitions confondues, est redevenu conquérant et ambitieux. Même l'éventuelle absence de Bastian Schweinsteiger, souffrant de la cheville droite, ne semble pas peser. Le programme du club bavarois est cependant lourd avec deux matches par semaine jusqu'au choc à Dortmund le 11 avril, "l'heure de vérité" dans la course au titre, selon le président Uli Hoeness.

Profitant d'un adversaire amoindri et connaissant leur efficacité à l'Allianz Arena, les joueurs du Bayern vont-ils prendre les Olympiens de haut ? L'entraîneur bavarois, Jupp Heynckes, va-t-il s'offrir le luxe de laisser au repos des joueurs, comme il l'a fait avec Thomas Müller et Mario Gomez durant une période contre Hanovre en championnat ? "Fondamentalement, je n'ai pas à faire de changements mais c'est maintenant le moment pour essayer de préparer d'autres joueurs", avoue-t-il.

Ribéry de retour à Marseille

Pour Franck Ribéry, qui effectue ce mercredi son grand retour à Marseille, la rencontre s’annonce "très compliquée." Celui qui a porté les couleurs de l’OM entre 2005 et 2007 a déclaré, mardi, devant la presse : "Ce sera un match où il ne faudra pas prendre l’OM à la légère, même s’ils se posent des questions. Marseille est dans une situation délicate en championnat, ils auront à cœur de faire quelque chose de bien."

Mais même si coach et joueurs du Bayern appellent à la prudence face à une équipe marseillaise en manque de confiance, Franz Beckenbauer, président d'honneur du conseil de surveillance du club munichois, n'hésite pas, lui, à projeter le Bayern au-delà des quarts : "Je crois en une demi-finale Real-Bayern et en une victoire finale", a-t-il dit, alors que l'Allianz Arena, le stade du club, doit accueillir la finale.

Première publication : 27/03/2012

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Ribéry retrouve Marseille en quart de finale

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    OM : Brandao entre controverses et coups d’éclat

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Au bout du suspense, Marseille se qualifie pour les quarts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)