Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

FRANCE

Première audience dans la procédure civile intentée par Nafissatou Diallo à New York

Vidéo par Emmanuel SAINT-MARTIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/03/2012

Alors que la justice américaine a abandonné les poursuites pénales contre DSK dans l'affaire qui l'oppose à Nafissatou Diallo, la première audience de la procédure civile intentée par la jeune femme contre l'ex-patron du FMI a lieu ce mercredi.

AFP - Sept mois après l'abandon des poursuites pénales contre Dominique Strauss-Kahn à New York, ses avocats vont tenter mercredi de convaincre un juge du Bronx qu'il ne peut pas non plus être poursuivi au civil dans l'affaire Diallo, car il bénéficie, selon eux, d'une immunité "absolue".

En parallèle à la procédure pénale, la femme de chambre guinéenne Nafissatou Diallo

avait porté plainte au civil contre DSK le 8 août dernier pour "agression violente et sadique", et l'audience de mercredi est la première dans cette procédure civile qui vise à obtenir des dommages et intérêts au montant non précisé.

Devant le juge Douglas McKeon, de la Cour suprême du Bronx, les avocats de DSK feront valoir, selon ce qu'ils ont déjà transmis par écrit, que l'affaire doit être classée. Car DSK était, selon eux, protégé au moment des faits par une "immunité absolue" en tant que directeur général du FMI, y compris pour des actes commis à titre personnel. Et ce, en vertu d'une Convention internationale sur les agences spécialisées, adoptée par les Nations unies en 1947.

Ni M. Strauss-Kahn, ni Nafissatou Diallo ne seront présents à cette audience, qui intervient deux jours après la mise en examen de DSK à Lille, pour "proxénétisme en bande organisée" dans l'affaire du Carlton.

Les avocats de Mme Diallo feront valoir, à l'inverse, que l'immunité invoquée par M. Strauss-Kahn dans la procédure civile ne peut pas s'appliquer, car elle était limitée aux "actes officiels". Et, soulignent-ils, les Etats-Unis ne sont pas partie de la Convention des agences spécialisées.

Le juge McKeon entendra les deux parties et leur posera des questions.

Aucune décision n'est attendue mercredi. Le juge a prévu de communiquer sa décision par écrit dans les semaines qui suivront, a-t-il expliqué à l'AFP.

Mme Diallo, muette et invisible depuis des mois, a accusé DSK de l'avoir contrainte à une fellation dans sa suite du Sofitel le 14 mai.

Mais la procédure pénale avait été abandonnée le 23 août, le procureur estimant qu'elle ne pouvait pas être considérée comme un témoin crédible.

DSK a parlé d'une relation "inappropriée", mais a affirmé dans une interview télévisée en septembre qu'il n'y avait eu "ni violence, ni contrainte, ni agression".

Si le juge McKeon décide que DSK bénéficiait d'une immunité, c'est la fin de la procédure civile.

Sinon, la phase préparatoire du procès commencera.

Première publication : 28/03/2012

  • FRANCE

    Dominique Strauss-Kahn mis en examen dans l'affaire du Carlton

    En savoir plus

  • FRANCE

    Dominique Strauss-Kahn de nouveau entendu à Lille dans l'affaire du Carlton

    En savoir plus

  • FRANCE

    Affaire DSK : le procès au civil pourrait se tenir fin février

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)