Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • À Kiev, Angela Merkel défend "l'intégrité territoriale" de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Série d'attentats meurtriers en Irak, Bagdad favorable à une conférence internationale

    En savoir plus

  • Trafic aérien interdit au-dessus du volcan Bardarbunga

    En savoir plus

  • La Libye renonce à accueillir la Coupe d'Afrique des nations en 2017

    En savoir plus

  • Ebola : la Côte d'Ivoire ferme ses frontières avec la Guinée et le Liberia

    En savoir plus

  • Vidéo : destruction de la maison d'un membre du Hamas à Hébron

    En savoir plus

  • Montebourg : la France "ne peut plus se laisser faire" face à l'Allemagne

    En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Le Hamas signe la demande d’adhésion palestinienne à la CPI

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

Economie

Désormais, les super-riches viennent surtout d’Asie du Sud-Est

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 28/03/2012

Pour la première fois, il y a plus de super-riches en Asie du Sud-Est que partout ailleurs dans le monde constate Citigroup. La Chine et l’Inde sont les grands gagnants de cette évolution.

Nouvel indice de la montée en puissance économique de l’Asie : il y a dorénavant plus de super-riches dans cette région qu’en Amérique ou en Europe. Il y avait, en 2011, 18 000 personnes qui gagnaient plus de 100 millions de dollars par an en Asie du Sud-Est et au Japon, contre 17 000 en Amérique et 14 000 sur le Vieux Continent, constate la banque américaine Citigroup dans son rapport annuel sur la répartition des richesses dans le monde, rendu public mercredi 28 mars. C'est la première fois que cette région s’installe sur la première marche des grandes fortunes dans ce document de référence établi tous les ans depuis le début des années 1980 .

La Chine, deuxième puissance économique mondiale derrière les États-Unis, n’est pas le pays asiatique où le nombre de super-riches a le plus progressé l’année dernière. Avec une augmentation de 106% sur un an de ces “centa-millionnaires”, comme les appelle Citigroup, la Chine arrive en fait derrière l’Inde (+114% en 2011). “Si la Chine va prendre la place des États-Unis comme première puissance économique, en 2050 se devrait être le tour de l’Inde”, souligne Citigroup dans son étude. A eux deux, ces deux géants asiatiques représentent plus de la moitié de tous les super-riches de la région.

“Cette progression symbolise bien la vitesse du développement en Chine et en Inde”, note Thomas Vendryess, économiste spécialiste de la Chine à l’université Paris-Sud contacté par FRANCE 24. Il juge que l’explosion des très grandes fortunes est aussi liée, en Chine surtout, à la mainmise du gouvernement sur l’économie. “C’est le régime qui choisit ceux qui vont avoir le droit de profiter des nouvelles opportunités ce qui fait que les heureux élus remportent vraiment le jackpot”, raconte-t-il.

Troubles sociaux

Tous ces nouveaux riches devraient permettre un développement rapide de l’”industrie de la passion”, note Citigroup. “Les investissements dans les domaines de l’art, du vin ou encore du sport vont croitre très rapidement”, écrivent ces banquiers qui y voient une opportunité pour les entreprises spécialisées dans ce secteur.

Mais cette nouvelle géographie de la richesse n’est pas porteuse que de bonnes nouvelles. “La Chine et l’Inde sont deux pays asiatiques où développement économique rapide a rimé avec creusement des inégalités”, souligne Thomas Vendryess qui rappelle que la croissance au Japon et en Corée du Nord avait été beaucoup plus égalitaire.

“Le niveau de tolérance des populations [en Chine et en Inde ndlr] à l’égard de cette caste économique baisse à mesure que le nombre des très grosses fortunes augmente”, prévient Thomas Vendryess. Il ne pense pas, cependant, que cette multiplication des “centa-millionnaires” peut être un danger pour les régimes en place. “La fortune de ces personnes dépend à ce point du régime, notamment en Chine, que si les autorités jugent qu’ils posent un risque social ils peuvent facilement les priver d’une grande partie de leurs rentrées d’argent”, conclut-il.

Première publication : 28/03/2012

  • COMMERCE INTERNATIONAL

    Pékin veut faire du yuan une arme de politique internationale

    En savoir plus

  • CHINE

    Le Premier ministre Wen Jiabao appelle à des réformes politiques et économiques

    En savoir plus

  • CHINE

    Pékin veut moins de croissance pour maîtriser l'inflation

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)