Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Classement des personnalités influentes : 10 africains dans le palmarès du Time magazine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Où s'arrêtera Poutine ?

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Des soldats russes sur le pied de guerre à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • RD Congo : près de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

EUROPE

Importante fuite de gaz sur une plateforme de Total en mer du Nord

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/03/2012

Depuis dimanche, une fuite de gaz perdure sur une plateforme du géant pétrolier Total située en mer du Nord, à environ 240 kilomètres au large de la ville écossaise d'Aberdeen. La substance serait très toxique.

AFP - Une torchère brûlait toujours sur une plateforme de Total en mer du Nord évacuée en raison d'une fuite de gaz qui perdure depuis dimanche, a reconnu mercredi le groupe pétrolier français, tandis que des experts s'interrogeaient sur des risques d'explosion.

"La torchère brûle, comme c'est normalement le cas sur une plateforme", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la compagnie, Brian O'Neill, sans donner plus de détails.

Cependant "le vent pousse le panache de gaz dans une direction opposée à celle de cette torche", a précisé le directeur de la santé, la sécurité et l'environnement chez Total, David Hainsworth.

"Selon les prévisions météorologiques, le vent va souffler dans la même direction pendant cinq à six jours et nous étudions les différentes options pour éteindre la torche", a-t-il ajouté sur BBC mardi soir.

"Nous avons affaire à une substance très toxique et inflammable. (...) La question doit être abordée avec énormement de prudence," a estimé de son côté Simon Boxall, océanographe à l'université de Southampton, en soulignant le risque d'explosion sur la BBC, mardi.

Total a reconnu qu'il s'agissait du "plus gros incident" pour le groupe "en mer du Nord depuis au moins dix ans".

Cette fuite sur la plateforme Elgin, à environ 240 kilomètres au large de la ville écossaise d'Aberdeen, a entraîné la mise en place d'une zone d'exclusion maritime et aérienne et l'évacuation par précaution de plus de 300 personnes. L'alimentation a été coupée sur la plateforme, l'un des deux principaux gisements gaziers exploités par le groupe français Total en mer du Nord britannique.

Dans son dernier communiqué mardi soir, Total précisait que "la fuite se poursuivait, même si la situation restait stable".

Deux vols de reconnaissance ont eu lieu mercredi et deux autres doivent être conduits ce mercredi. "Tous nos efforts se concentrent pour contrôler la fuite de gaz", a assuré Total.
 

Première publication : 28/03/2012

  • PÉTROLE

    Le Qatar serait devenu l'un des principaux actionnaires de Total

    En savoir plus

  • POLLUTION

    Un tribunal de Djibouti condamne Total à verser 204 millions d'euros

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)