Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Vaudeville sino-américano-britannique"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Faillite du groupe britannique de BTP Carillion : mais que s'est-il donc passé ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Natalité : vers la fin de "l'exception française?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Bénin : mobilisation générale contre la suppression du droit de grève

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Calais : plus jamais de "jungle"

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron à Calais : quelle politique migratoire ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Philippe Martinez : "La France a un devoir d'accueil, elle a toujours été une terre d'asile"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Xavier Emmanuelli : "Il faut accueillir les migrants"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Espionnage : les secrets des hommes de l'ombre dévoilés

En savoir plus

Economie

Les inscriptions au chômage au plus bas depuis quatre ans

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/03/2012

L'embellie du marché de l'emploi aux États-Unis se confirme : le nombre d'inscriptions hebdomadaires au chômage n'a pas été aussi peu élevé depuis mi-avril 2008, soit avant le début de la crise économique.

AFP - Les nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis ont poursuivi leur baisse, atteignant leur niveau le plus bas depuis quatre ans, selon des chiffres publiés jeudi par le gouvernement.

En données corrigées des variations saisonnières, le département du Travail a estimé à 359.000 les demandes d'allocations déposées dans le pays entre le 18 et le 24 mars, contre 364.000 la semaine précédente.

Il n'y en avait pas eu aussi peu depuis la mi-avril 2008.

Le ministère a indiqué avoir modifié les corrections des variations saisonnières pour tous ses chiffres depuis 2007, ce qui a abouti à une révision importante de ceux des dernières semaines. La première estimation de la semaine du 11 au 17 mars avait ainsi été de 348.000 nouvelles inscriptions.

Mais "la tendance générale des données est essentiellement inchangée sur ces deux à trois derniers mois", a indiqué à la presse un responsable de la division statistique du département du Travail.

La décrue des inscriptions au chômage confirme l'embellie du marché du travail américain depuis l'automne, qui a fait chuter le taux de chômage à 8,3% en février contre 9,1% en août.

La question reste posée de savoir si cette amélioration est durable. Lundi, le président de la banque centrale (Fed) Ben Bernanke a estimé que les économistes ne pouvaient "pas être certains" que la tendance allait se prolonger au printemps.

Première publication : 29/03/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Quatre banques américaines sur dix-neuf échouent aux stress-tests

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le Congrès reconduit les allègements fiscaux voulus par Obama

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    Barack Obama peut-il vraiment voler au secours de la zone euro ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)