Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

  • En direct : 23,25 % de participation en Algérie à 14 heures

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • Nigeria : confusion autour du sort des 129 lycéennes enlevées par des islamistes

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

Afrique

À Sebha, des milices libyennes continuent de s'affronter malgré une trêve

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/03/2012

Les violences entre des milices libyennes ont repris dans la ville de Sebha, dans le sud du pays, après un court cessez-le-feu instauré mercredi. Depuis dimanche, les combats qui opposent ces tribus arabes ont fait près de 50 morts.

REUTERS - Des milices libyennes rivales qui avaient conclu un cessez-le-feu mercredi à Sebha, la quatrième ville du pays située dans le Sud, ont repris les armes quelques heures plus tard, après trois jours d'affrontements qui ont fait près de 50 morts.

Des représentants des guerriers toubous et des anciens combattants anti-kadhafistes de Sebha s'étaient mis d'accord mercredi pour cesser les combats qui les opposent depuis dimanche, mais les tirs ont repris quelques heures plus tard. "Certains de ceux qui ont perdu un membre de leur famille dans les affrontements n'étaient pas contents, ce qui a entraîné une reprise des affrontements", a déclaré un combattant de Sebha.

Les heurts ont fait cinq morts et 31 blessés mercredi, a précisé Ibrahim Misbah, médecin à l'hôpital régional.

Le porte-parole du gouvernement a annoncé mercredi que 3.000 soldats et gardes-frontière avaient été envoyés dans la région.

Les heurts auraient éclaté après la tentative de vol d'une voiture appartenant à un milicien de Sebha par des combattants toubous, a précisé Moussa al Koni, représentant des Toubous au sein du Conseil national de transition (CNT).

L'armée avait dépêché lundi 300 soldats pour tenter de ramener le calme dans la ville, dont les événements illustrent les difficultés auxquelles se heurtent les nouvelles autorités
pour rétablir l'ordre.

En février, des dizaines de personnes avaient péri dans des combats entre tribus dans la province de Koufra, dans le sud-est du pays. L'armée était intervenue pour faire cesser ces affrontements.

Première publication : 29/03/2012

  • Sur Les Observateurs

    À Sebha, où des tribus libyennes s’entretuent, "les armes circulent comme le thé"

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le Sud libyen en proie à des affrontements tribaux meurtriers

    En savoir plus

  • LIBYE

    Un nouveau tourisme pour une nouvelle Libye

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)