Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'ex-rebelle Ntaganda maintient son innocence à la veille de son procès à la CPI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rentrée scolaire : le premier jour d'école se raconte sur Twitter

En savoir plus

FOCUS

De la Macédoine à la Hongrie : le périple des migrants vers l’Europe occidentale

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les milles et une vies d’Eric-Emmanuel Schmitt

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Faut-il revenir sur les 35 heures en France ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des migrants : l'Europe en quête de solutions (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des migrants : l'Europe en quête de solutions (partie 1)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Refugees Welcome" : des citoyens s'organisent pour aider les réfugiés

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le ralentissement de l'activité s'accentue en Chine

En savoir plus

FRANCE

Mohamed Merah a finalement été enterré dans la banlieue toulousaine

Vidéo par Valériane GAUTHIER

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/03/2012

Mohamed Merah, l'auteur des tueries de Toulouse et Montauban, a été enterré ce jeudi après-midi, dans le carré musulman du cimetière de Cornebarrieu, près de Toulouse. L'Algérie, où réside son père, avait refusé d'accueillir sa dépouille.

AFP - Mohamed Merah a été mis en terre en catimini jeudi dans le carré musulman du cimetière de Cornebarrieu, dans la banlieue de Toulouse, ont constaté les journalistes de l'AFP.

Une fois le corps déposé dans la fosse creusée plus tôt dans l'après-midi, une quinzaine de participants, uniquement des hommes, jeunes pour la plupart, ont commencé à le recouvrir de terre à l'aide de pelles et de pioches.

Auparavant, ils avaient prié ensemble, ont constaté les journalistes tenus en dehors du cimetière, placé sous la surveillance des gendarmes et d'un hélicoptère.

Le cimetière, théoriquement fermé à cette heure-là, a été ouvert spécialement pour cette cérémonie en petit comité.

Les obsèques du tueur au scooter ont donc bien eu lieu après avoir donné lieu à un imbroglio d'une journée.

Elles ne pouvaient avoir lieu qu'en France, l'Algérie ayant refusé au dernier moment d'accepter que ce cadavre encombrant soit enterré sur son sol.

Programmées jeudi après-midi à 17H00 à Cornebarrieu, elles ont subi un nouveau contretemps quand le maire socialiste de Toulouse, Pierre Cohen, a annoncé les reporter de 24 heures et s'est tourné vers l'Etat pour qu'il trouve une autre solution. Un accord a finalement été trouvé entre toutes les parties prenantes.

Première publication : 29/03/2012

  • FRANCE

    Indésirable en Algérie, Mohamed Merah sera enterré en France

    En savoir plus

  • FRANCE - REPORTAGE

    Dans le quartier toulousain des Izards, sur les traces de Mohamed Merah

    En savoir plus

  • FRANCE

    Voyage au cœur du "djihadisme de terroir"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)