Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

SPORT

Le Bayern plonge l'OM dans la crise

Vidéo par Sylvain MORNET

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 30/03/2012

Le Bayern Munich s'est imposé 2 à 0 face à l'Olympique de Marseille, mercredi soir, sur la pelouse du stade Vélodrome, en quarts de finale aller de la Ligue des Champions. Un avantage quasi-impossible à remonter pour l'OM mardi prochain à Munich.

L'Olympique de Marseille a très certainement anéanti tous ses espoirs de qualification pour les demi-finales de la Ligue des Champions après sa défaite 2 à 0 au stade Vélodrome. Une rude soirée pour Didier Deschamps et son équipe !

Buts OM-Bayern Munich

Pourtant cela avait assez bien commencé pour les Phocéens. Les supporters, qui avaient menacé de faire la grève des encouragements après les mauvais résultats de leur équipe ces dernières semaines, donnaient de la voix. Toutefois certaines banderoles de soutien arborées habituellement au Vélodrome étaient retournées, mises à l'envers en signe de protestation. Et ce sont celles bien lisibles qui retenaient l'attention : "Honte à vous", "Ce soir on est comme vous, on ne sert à rien !" ou encore "Deschamps et tes joueurs, cassez-vous."

Ribéry hué par les supporters marseillais

Un fait exacerbait également le courroux des supporters olympiens : le retour de Franck Ribéry au Vélodrome. Celui qui a porté les couleurs marseillaises de 2005 à 2007 a été hué tout au long de la partie.

Un match qui a bien débuté pour l'OM. Présents physiquement, exerçant un pressing performant sur les joueurs bavarois, les Marseillais se sont procurés la première occasion dangereuse : Rod Fanni voyait sa tête repoussée par Manuel Neuer et la reprise de Loïc Rémy heurtait le poteau (7e).

Alors qu'on leur prédisait l'enfer, les hommes de Didier Deschamps abordaient parfaitement la première demi-heure du match. Malheureusement pour eux, le quatuor offensif bavarois (Ribéry, Müller, Robben, Gomez) n'est pas resté inactif bien longtemps.

Quarts de finale

Matches aller :

27 mars

Apoel Nicosie - Real Madrid 0-3 (Match 1)

Benfica Lisbonne - Chelsea 0-1 (Match 3)

28 mars

Marseille - Bayern Munich 0-2 (Match 2)

AC Milan - Barcelone 0-0 (Match 4)

Matches retour :

3 avril

Bayern Munich - Marseille 2-0 (Match 2)

Barcelone - AC Milan 3-1 (Match 4)

4 avril

Real Madrid - Apoel Nicosie (Match 1)

Chelsea - Benfica Lisbonne (Match 3)


Demi-finales

Matches aller :

17 avril : Bayern Munich contre vainqueur du match 1

18 avril : Vainqueur du match 3 contre FC Barcelone

Matches retour :

24 avril : FC Barcelone contre vainqueur du match 3

25 avril : Vainqueur du match 1 contre Bayern Munich

Andrade passe au travers

Et juste avant la mi-temps (44e), c'est bien l'attaquant allemand Mario Gomez, lancé dans la profondeur par Robben, qui profitait d'une grossière faute de mains d'Andrade (qui remplaçait ce mercredi Mandanda suspendu) pour revenir à une longueur de Lionel Messi (11 contre 12) au classement des buteurs de la Ligue des Champions. Ce but du Bayern inscrit suite à un ballon perdu par Valbuena dans les derniers instants de la première période va faire beaucoup de mal à l'OM.

Car en seconde période, les Marseillais vont se montrer incapables de relever la tête. Rémy, lancé par Valbuena, tentera bien d'égaliser après son duel gagné face à Boateng, mais le gardien bavarois Manuel Neuer préservera son but inviolé (60e).

Robben, briseur de rêve

L'occasion d'égaliser ne se représentera plus pour l'OM, qui va même encaisser un second but dix minutes plus tard par l'intermédiaire d'Arjen Robben. Le Néerlandais, bien aidé par Thomas Müller, se ballade dans la défense marseillaise et ajuste Andrade (69e). Le Bayern mène alors 2 buts à 0 face à des joueurs marseillais résignés ; plus aucun but ne sera marqué dans cette rencontre.

Grâce à ce succès acquis à l'extérieur, le club allemand peut envisager un match retour tranquille mardi prochain à l'Allianz Arena, l'enceinte dans laquelle se tiendra cette année la finale de cette Ligue des Champions. Un signe ?

Pour Marseille en revanche, la crise qui couvait depuis des semaines va devenir de plus en plus palpable. Ce 9e match consécutif sans victoire toutes compétitions confondues (8 défaites, 1 nul) fragilise fortement Didier Deschamps. Et il ne serait pas étonnant de voir dans les semaines à venir de profonds chambardements à l'OM.

Actuellement 9e de Ligue 1 avec aucun espoir d'accrocher une place en Ligue des Champions l'an prochain, quasiment éliminé de l'actuel C1, le club olympien n'a plus que la finale de la Coupe de la Ligue (le 14 avril face à Lyon) pour sauver une saison d'ores et déjà ratée.


Mais quand bien même, on se dit qu'il sera bien difficile pour l'OM de garder des joueurs comme Rémy, Valbuena ou Ayew la saison prochaine avec une simple Ligue Europa comme faire-valoir...

Première publication : 29/03/2012

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Le Barça obtient le nul sur la pelouse de l'AC Milan

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Le Real sans pitié contre Nicosie, Chelsea s'impose sur la pelouse de Benfica

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Ribéry retrouve Marseille en quart de finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)