Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

  • Des compagnies américaines et européennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : l'Australien Mick Rogers vainqueur dans les Pyrénées, Pinot sur le podium

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

Asie - pacifique

Tokyo détruira la fusée nord-coréenne si nécessaire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/03/2012

Les forces japonaises ont reçu l'ordre de détruire la fusée que s'apprête à lancer la Corée du Nord, au cas où elle menacerait le Japon. La Corée du Sud a aussi prévenu qu'elle détruirait en vol le lanceur s'il se dirigeait vers son territoire.

AFP - Le ministre japonais de la Défense a ordonné vendredi aux troupes nippones de détruire la fusée que doit prochainement lancer la Corée du Nord au cas où elle menacerait le territoire de l'archipel, ont rapporté les média nippons.

Cet ordre formel a été envoyé sur décision du Premier ministre Yoshihiko Noda.

Le Japon dispose de deux types de systèmes susceptibles d'abattre le lanceur nord-coréen: des missiles sol-air Patriot Advanced Capability-3 (PAC-3) et des destroyers disposant du système de combat Aegis permettant de tirer des intercepteurs Standard Missile-3 (SM-3).

La Corée du Nord a annoncé qu'elle allait lancer une fusée entre le 12 et le 16 avril pour placer en orbite un satellite d'observation à usage civil, mais les Etats-Unis et leurs alliés, notamment sud-coréens et japonais, y voient un test déguisé de missile balistique à longue portée et demandent à Pyongyang d'y renoncer.

Le régime nord-coréen a répondu qu'il n'abandonnerait "jamais" le droit de lancer "un satellite pacifique".

Le tir doit être effectué depuis la base de Tongchang-ri, dans l'extrême nord-ouest de la Corée du Nord. Le premier étage de la fusée doit tomber en mer Jaune, à l'ouest de la péninsule coréenne, et le deuxième étage à l'est des Philippines, en survolant une partie des îles d'Okinawa (sud du Japon).

La Corée du Sud a également prévenu de son côté qu'elle pourrait détruire en vol le lanceur s'il se dirigeait vers son territoire.

Selon le journal nippon Tokyo Shimbun, généralement bien informé sur les questions nord-coréennes, le remplissage des réservoirs de la fusée a déjà commencé.

"Le lancement se rapproche. Il est probable que la date du lancement soit fixée au 12 ou au 13 avril", a déclaré une source proche du gouvernement nord-coréen, citée jeudi par le quotidien.

L'agence officielle nord-coréenne KCNA a affirmé que le satellite envoyé par le pays devait lui permettre de mieux évaluer l'état des cultures et de relever des données météorologiques.

Cet engin de fabrication nord-coréenne devra aussi fournir des informations sur les forêts et les ressources naturelles de la Corée du Nord, a ajouté KCNA.

Le satellite pesant 100 kg suivra "une orbite héliosynchrone" à 500 km d'altitude et dispose d'une autonomie prévue de deux ans, a expliqué un haut responsable du Comité coréen pour la technologie spatiale, cité par KCNA.

La Corée du Nord a invité des experts spatiaux et des journalistes étrangers à assister au tir, afin de "prouver la nature pacifique de ce lancement d'un satellite scientifique et technologique d'une manière transparente", a souligné l'agence officielle.

En avril 2009, la Corée du Nord avait déjà procédé à un tir censé mettre en orbite un satellite. La fusée, lancée vers l'est, avait survolé le nord de l'archipel nippon avant de s'abîmer dans le Pacifique.

Le Conseil de sécurité de l'ONU avait condamné ce tir et alourdi les sanctions à l'égard du régime nord-coréen. En représailles, Pyongyang s'est retiré des pourparlers à six (Chine, Etats-Unis, Russie, Japon et les deux Corées) sur sa dénucléarisation.

Le lancement du mois prochain doit coïncider avec le centième anniversaire de la naissance du fondateur de la République Populaire Démocratique de Corée, Kim Il-Sung, grand-père de l'actuel homme fort du régime, Kim Jong-Un, qui a succédé à son père Jong-Il, décédé le 17 décembre 2011.

 

Première publication : 30/03/2012

  • CORÉE DU NORD -JAPON

    Fusée nord-coréenne : Tokyo prépare son système antimissile

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Fusée nord-coréenne : Pékin et Washington expriment leur inquiétude

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE CORÉEN

    Pyongyang invite l'AIEA à venir en Corée du Nord

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)