Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : La troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton, la candidate démocrate à la Maison Blanche

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attaques terroristes en Europe, quelles solutions face à la menace ?

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : les Jeux olympiques des réfugiés

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Le vrai antidote contre l’EI, c’est la culture"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les toits de Paris, un trésor entre ciel et terre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Athènes, la culture plus forte que la crise

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

EDF adopte le projet d'EPR à Hinkley Point, Londres temporise

En savoir plus

LE DÉBAT

Hillary Clinton peut-elle conquérir la Maison Blanche ? (partie 1)

En savoir plus

Asie - pacifique

Les autorités ouvrent partiellement le no man's land autour de Fukushima

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/03/2012

Les autorités japonaises ont décidé d'autoriser de façon partielle l'accès à trois des onze localités de la région qui entoure la centrale nucléaire de Fukushima, instaurée no man's land après la catastrophe du 11 mars dernier.

REUTERS - Les autorités japonaises ont annoncé vendredi la levée partielle de l'interdiction d'accès à trois des onze localités du no man's land instauré l'an dernier autour de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima.

La mesure entrera en vigueur à partir du mois d'avril. Les localités de Tamura, Minami Soma et Kawauchi seront partagées chacune en trois zones en fonction du niveau de radiation.

La catastrophe du 11 mars 2011, provoquée par un séisme et un tsunami d'ampleur exceptionnelle, a conduit à l'évacuation de 80.000 habitants dans une zone de 20 km autour de la centrale de Fukushima-Daiichi, à 240 km au nord-est de Tokyo.

Première publication : 30/03/2012

  • UN AN APRÈS FUKUSHIMA

    Le Japon rend hommage aux victimes de Fukushima

    En savoir plus

  • UN AN APRÈS FUKUSHIMA

    Un an après la catastrophe, Fukushima est loin d'être hors d'état de nuire

    En savoir plus

  • UN AN APRÈS FUKUSHIMA

    Autour de la centrale de Fukushima, la contamination est "chronique et pérenne"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)