Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC: "Nous n'excluons pas des mesures de rétorsion contre l'UE" (Léonard She Okitundu)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Climat : faut-il encore rappeler l'urgence de la situation ?

En savoir plus

LE DÉBAT

One Planet Summit : Sans les Etats-Unis, qui va payer pour le climat ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "La droite devrait prendre le temps de la réflexion"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "Chirac est à l'origine de la prise de conscience" sur l'environnement

En savoir plus

FOCUS

En Espagne, le Tage est en danger

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La "très grande mélancolie" de Lamia Ziadé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, la Lune, Mars, et au-delà"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La finance verte peut-elle (vraiment) aider la planète ?

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 30/03/2012

Gaza, le goût de la liberté

Fin 2011, plus de mille prisonniers palestiniens sont libérés en échange du soldat israélien, Gilad Shalit. Beaucoup rentrent chez eux, à Gaza. Des centaines d'autres y sont expulsés alors qu’ils n'y ont jamais vécu. Que sont-ils devenus ? Notre reporter a rencontré trois d’entre eux.

L'année dernière, le 18 octobre, des scènes de joie éclatent en Israël, mais également dans les territoires palestiniens, et notamment à Gaza. Israéliens et Palestiniens célèbrent l’échange historique du soldat Shalit contre plus de 1 000 prisonniers palestiniens. Le gouvernement de Benjamin Netanyahou est finalement parvenu à un accord avec son ennemi juré, le Hamas, qui cinq ans auparavant avait enlevé le jeune soldat tout près de l'enclave palestinienne.

S'il a ravi de nombreuses personnes, l'accord a également choqué par sa disproportion : mille pour un, mais aussi parce que certains des prisonniers libérés ont "du sang israélien sur les mains." C'est l'expression, désormais consacrée, employée par ceux, au sein de la société israélienne, qui se sont opposés à cet échange et qui redoutent que ces anciens prisonniers ne reprennent des activités de terrorisme.

Nous nous sommes rendus à Gaza pour suivre trois de ces anciens prisonniers, tous condamnés à perpétuité par la justice israélienne, puis remis en liberté, mais expulsés pour certains d'entre eux.

Par Gallagher FENWICK

COMMENTAIRE(S)

Les archives

08/12/2017 Migrants

Libye-Italie : les migrants pris entre deux feux

Ces derniers mois, les migrants sont moins nombreux à tenter de traverser la Méditerranée, découragés par les nouvelles politiques italienne et libyenne. Emprisonnés, torturés,...

En savoir plus

30/11/2017 Amériques

Vidéo : Barbuda, île fantôme depuis l'ouragan Irma

Notre reporter s'est rendu à Barbuda, dans les Petites Antilles. Cette île paradisiaque a connu l'enfer lors du passage de l'ouragan Irma, il y a trois mois. Presque la totalité...

En savoir plus

24/11/2017 Amériques

Vidéo : avec Trump, la fin du rêve américain pour les musulmans ?

Aux États-Unis, depuis l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche en janvier, de plus en plus de musulmans se disent victimes de discriminations. Nos reporters se sont rendus...

En savoir plus

16/11/2017 Moyen-Orient

De Téhéran à Najaf, avec des pèlerins chiites qui bravent tous les dangers

C'est l'un des pèlerinages les plus dangereux du monde. Chaque année, malgré la présence de l'organisation État islamique (EI) qui les honnit, des millions de chiites se rendent...

En savoir plus

09/11/2017 Textile

Fripes-business : au cœur du circuit international des vêtements usagés

Nos reporters se sont intéressés au devenir des vêtements rejetés par les Occidentaux. Pendant plusieurs mois, ils ont suivi le circuit des vêtements usagés, de la collecte...

En savoir plus